Apports de la transgénèse à la compréhension du métabolisme des monoterpènes chez différentes espèces de menthe

par Florence Diemer

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Monique Colson.

Soutenue en 2000

à Saint-Etienne .


  • Résumé

    Le métabolisme des monoterpènes chez la menthe (mentha ssp. ) a été étudié en employant une stratégie de transgénèse. Dans ce but, la régénération de plantes in vitro a d'abord été recherchée chez diverses espèces de menthe. Une première méthode a été mise au point à partir de protoplastes isolés chez plusieurs cultivars de m. X piperita et appliquée sur des essais de fusion somatique par électrofusion entre m. X piperita et m. Spicata. Un second protocole de régénération a été établi à partir de disques foliaires en utilisant une succession de deux milieux de culture. Six espèces différentes de menthe ont été régénérées avec des taux allant jusqu'à 85% chez m. Arvensis. Cette dernière méthode a été employée pour transformer génétiquement, par agrobacterium tumefaciens, m. X piperita, m. Spicata et m. Arvensis, avec les gènes de la néomycine phosphotransférase II et de la -glucuronidase. M. X piperita et m. Arvensis ont ensuite été transformées avec le gène de m. Spicata, codant pour la 4s-limonene synthase intervenant dans une des premières étapes de la synthèse des monoterpènes. Dans les plantes transformées, l'intégration du transgène a été vérifiée par PCR (polymerase chain reaction) et Southern blots, sa transcription par reverse transcriptase-PCR et son expression par des dosages enzymatiques et une analyse de l'huile essentielle par chromatographie en phase gazeuse. Des modifications des profils terpéniques ont été observées, conduisant à des hypothèses de surexpression et de cosuppression de gènes, respectivement chez m. X piperita et m. Arvensis


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (207 p.)
  • Annexes : 194 références bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Monnet. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.