Virginia woolf et lytton strachey ou la revolution biographique

par Floriane Reviron

Thèse de doctorat en Études anglaises

Sous la direction de Frédéric Regard.

Soutenue en 2000

à SAINT ETIENNE .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La "nouvelle biographie" telle que la concurent virginia woolf et lytton strachey dans les annees 1910-1940 s'inscrivit en reaction a la biographie victorienne. A travers une etude de la vie et des ecrits de jeunesse de woolf et de strachey, il s'agit de demontrer que pour ces deux auteurs, vie et ecriture etaient intimement liees, ce qui explique leur engouement pour l"ecriture de la vie". Woolfbaigna toute son enfance dans une atmosphere intellectuelle et erudite et s'interrogea tres tot sur les differentes manieres de mettre la vie en mots. Strachey vint a la biographie apres des etudes d'histoire. La "nouvelle biographie" fut aussi le fruit de leur amitie et de l'emulation qu'il y avait entre eux. Leurs oeuvres se repondent et doivent etre lues comme un long dialogue entre leurs auteurs. Toute revolution etant un depart par rapport a une norme anterieure, il convient d'etudier les modalites de la biographie victorienne dont la "nouvelle biographie" s'inspira ou qu'elle rejeta. La "nouvelle biographie" fut une biographie "moderne" : l'avenement de la psychanalyse et le "post-impressionnisme" modifierent les representations de la vie et du sujet, ce qui eut des incidences fondamentales sur l'art du portrait litteraire. Il ne s'agit pas de faire l'amalgame entre strachey et woolf dont les oeuvres restent differentes. Si l'on a attribue a strachey la premiere biographie "moderne" grace a eminent victorians en 1918, il faut restituer a woolf la place de pionniere qu'elle merite : bien avant strachey elle explorait deja la biographie sur un mode fictionnel et remit en question les valeurs victoriennes et la biographie traditionnelle de maniere plus fondamentale que lui.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 499 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 464 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Monnet. Service commun de la documentation. Section Droit, Lettres, Sciences économiques et humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.