Virginia Woolf et Lytton Strachey ou la révolution biographique

par Floriane Reviron

Thèse de doctorat en Études anglaises

Sous la direction de Frédéric Regard.

Soutenue en 2000

à Saint-Etienne .


  • Résumé

    La "nouvelle biographie" telle que la conçurent Virginia Woolf et Lytton Strachey dans les années 1910-1940 s'inscrivit en réaction à la biographie victorienne. A travers une étude de la vie et des écrits de jeunesse de Woolf et de Strachey, il s'agit de démontrer que pour ces deux auteurs, vie et écriture étaient intimement liées, ce qui explique leur engouement pour l’"écriture de la vie". Woolf baigna toute son enfance dans une atmosphère intellectuelle et érudite et s'interrogea très tôt sur les différentes manières de mettre la vie en mots. Strachey vint à la biographie après des études d'histoire. La "nouvelle biographie" fut aussi le fruit de leur amitié et de l'émulation qu'il y avait entre eux. Leurs oeuvres se répondent et doivent être lues comme un long dialogue entre leurs auteurs. Toute révolution étant un départ par rapport à une norme antérieure, il convient d'étudier les modalités de la biographie victorienne dont la "nouvelle biographie" s'inspira ou qu'elle rejeta. La "nouvelle biographie" fut une biographie "moderne" : l'avènement de la psychanalyse et le "post-impressionnisme" modifièrent les représentations de la vie et du sujet, ce qui eut des incidences fondamentales sur l'art du portrait littéraire. Il ne s'agit pas de faire l'amalgame entre Strachey et Woolf dont les oeuvres restent différentes. Si l'on a attribué à Strachey la première biographie "moderne" grâce à Eminent Victorians en 1918, il faut restituer à Woolf la place de pionnière qu'elle mérite : bien avant Strachey elle explorait déjà la biographie sur un mode fictionnel et remit en question les valeurs victoriennes et la biographie traditionnelle de manière plus fondamentale que lui

  • Titre traduit

    Virginia Woolf and Lytton Strachey : the "new biography" revaluation and continuity


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (499 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 464 références bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Monnet. Service commun de la documentation. Section Droit, Lettres, Sciences économiques et humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.