Le rat hypotrophe, modèle d’étude de la mort subite du nourrisson : analyse de fonctions cardio-ventilatoires et de récepteurs aux neuropeptides

par Jing Liu

Thèse de doctorat en Biologie. Physiologie

Sous la direction de Jean Costentin.

Soutenue en 2000

à Rouen .


  • Résumé

    La mort subite inexpliquée du nourrisson (MSIN) est la cause principale de mortalité chez les enfants âgés d’un mois à un an. Différentes observations font soupçonner des épisodes hypoxiques préalables à la mort, dus à un dysfonctionnement des chémorécepteurs et à un retard de maturation et / ou d’une anomale du contrôle cardiorespiratoire. La neurotensine (NT) et les opioïdes, deux neuropeptides sédatifs et apnéisants, semblent impliqués dans le contrôle cardiorespiratoire au cours de l'ontogénèse et du développement du système nerveux central. Dans ce travail, nous avons testé l'hypothèse d’une relation entre l’hypotrophie (considérée comme un facteur de risque de la MSIN) et une anomalie des réponses cardiorespiratoires à l’hypoxie, liée à une surexpression ou un retard de maturation des systèmes neurotensinergiques et opioïdes dans le tronc cérébral…


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 170 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. pp 141-170

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 00/ROUE/S028
  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences site Madrillet.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 00/ROUE/S028
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.