Modulations du processus régénératif : expression intra-hépatique des cytokines et facteurs de croissance au cours de la régénération hépatique associée à une inflammation aiguë systémique ou à un état cirrhotique

par Sylvie Masson

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Maryvonne Daveau.

Soutenue en 2000

à Rouen .


  • Résumé

    De par sa position privilégiée entre la circulation digestive et générale, le foie est un carrefour métabolique vital où diverses molécules sont catabolisées ou synthétisées. Toute perturbation de l'homéostasie tissulaire (lésions, virus, bactéries) induit une réaction inflammatoire pour limiter la perturbation et initier les réparations. Le foie est la principale cible des médiateurs systémiques inflammatoires. Une des plus étonnantes propriétés du foie est sa capacité à réguler sa croissance et sa taille. Ce processus de régénération hépatique fait intervenir un réseau complexe de régulations intra-cellulaires encore incomplètement élucidées. Nos travaux ont montré que les mécanismes cellulaires et moléculaires qui régulent la réponse inflammatoire entraînent, en fonction de l'agent inducteur, des modifications de l'expression hépatique des cytokines pro-inflammatoires qui vont agir par voie autocrine ou paracrine pour moduler l'expression des protéines de la phase aiguë. Les cellules de Kupffer, principales productrices de ces cytokines, jouent un rôle important dans le contrôle des complications septiques consécutives à une résection hépatique. Le processus régénératif suivant une hépatectomie de 30% est diminué et retardé par rapport à une hépatectomie de 66%. Dans un modèle expérimental où la régénération hépatique est augmentée par une injection de LPS 12h avant la résection, les hépatocytes synthétisent des ARNm de l'HGF et sur-expriment son récepteur le c-met. Après une intoxication chronique au CCl 4, le foie cirrhotique est le siège d'une activité apoptotique et le processus régénératif est limité par une faible expression du c-met malgré une expression normale de l'HGF. Une meilleure connaissance des facteurs responsables des modulations des processus inflammatoire, prolifératif et apoptotique devrait permettre d'envisager des traitements visant à augmenter la régénération après résection sur foie cirrhotique ou à limiter les processus de carcinogenèse.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (188 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 199 références

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 00/ROUE/S010
  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences site Madrillet.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 00/ROUE/S010
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.