Le vote comme expression territoriale des citadins : Contribution à l'étude des ségrégations urbaines

par Frédéric Girault

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Yves Guermond.

Soutenue en 2000

à Rouen .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L’étude des ségrégations urbaines est généralement appréhendée par les seules données du recensement de la population qui en n’offrent qu’une vision partielle dans la mesure où elles ne nous renseignent pas sur la manière dont les individus ressentent ces ségrégations et plus généralement sur la manière dont ils vivent la ville. Le vote, qui traduit une opinion et non un état, peut apporter une dimension supplémentaire à l’étude de la ville et de ses ségrégations dans la mesure où c’est la seule variable d’opinion qui soit facilement « spatialisable ». Analysant les résultats électoraux des scrutins présidentiel et municipal sur la période 1981-1995 à partir de plusieurs grandes villes françaises jusqu’au niveau du bureau de vote, l’auteur s’attache à démontrer que le comportement électoral peut-être un révélateur d’identités locales, et ce dans un contexte urbain pourtant marqué par l’anonymat des relations sociales et la multi-appartenance territoriale des citadins. Après avoir constaté une forte stabilité relative de la géographie des votes en milieu urbain, l’auteur tente d’en rechercher l’explication dans un vaste « effet de milieu » qui renvoie au rôle du contexte environnemental dans lequel évolue l’individu sur son comportement électoral. L’utilisation du modèle de Johnston met en évidence de puissants effets d’entraînement liés à la structure sociale du lieu mais également au poids des héritages du passé. La comparaison des résultats des scrutins présidentiel et municipal de 1995 montre que le poids des personnalités politiques continuent de structurer les comportements électoraux en milieu urbain. Enfin, l’auteur s’attache à démontrer que cet « effet de milieu » est entretenu par les acteurs politiques à travers leurs interventions sur le tissu urbain et les politiques d’intégration locale mais également par les électeurs eux-mêmes à travers leur stratégie résidentielle

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2000 par Atelier national de Reproduction des Thèses à Lille

Le vote comme expression territoriale des citadins : contribution à l'étude des ségrégations urbaines


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (519 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 526 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque-cartothèque de l'UFR Sciences économiques Gestion Géographie et Aménagement des territoires.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THE 2158 (1)
  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque-cartothèque de l'UFR Sciences économiques Gestion Géographie et Aménagement des territoires.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THE 2158 (2)
  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2000 par Atelier national de Reproduction des Thèses à Lille

Informations

  • Sous le titre : Le vote comme expression territoriale des citadins : contribution à l'étude des ségrégations urbaines
  • Dans la collection : Thèse à la carte
  • Détails : 1 vol. (517p.)
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.