Modernité et pédagogie : le cas du système éducatif tunisien

par Yassine Zouari

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Jean Houssaye.

Soutenue en 2000

à Rouen .


  • Résumé

    Quel sens pourrait avoir le questionnement du rapport << modernité-pédagogie >>, alors que nombreuses sont les voix qui s'élèvent pour chanter l'avènement de la postmodernité ? Malgré l'organisation des contenus à enseigner autour des finalités éducatives modernes, le décalage qui sépare le dire du faire ne cesse de s'amplifier. Il devient pathologique à partir du moment où l'on se rend compte que certains savoirs scolaires - et plusieurs, dans le contexte de l'école tunisienne, peuvent être classés dans cette catégorie - rencontrent chez les apprenants une résistance réelle. Pour autant, la quête de la modernité pédagogique effective de l'école tunisienne demeure d'autant plus justifiée que celle-ci n'a pas encore réussi à résoudre, sur le plan de l'action, les problèmes de l'identité culturelle, c'est à dire du rapport a soi-même et à l'autre. Nous serions même portés à penser que, pour ce qui concerne l'école tunisienne, bien des problèmes vécus présentement manifestent le décalage entre deux processus fondamentaux dans la modernité : celui de laïcisation institutionnelle (remarquablement avance) et celui de sécularisation culturelle qui subit les effets de l'obstacles socio-culturel à la modernité. Nous formulons l'hypothèse principale suivante : dans le cadre de la réalité de l'école tunisienne, les images du monde, enracinées culturellement dans la transcendance, constituent un obstacle culturel multiforme a l'actualisation des sujets apprenants et, partant, à une pratique pédagogique moderne. Des lors, quelles sont les conditions de possibilités pédagogiques pour favoriser l'accès a un rapport moderne (rationnel et critique) au savoir, voire à soi-même, au monde et à l'autre ? Face à cette problématique, nous avançons la thèse suivante : l'accès à une pratique pédagogique moderne, pour ce qui concerne l'école tunisienne, pourrait être rendue possible en articulant deux processus complémentaires, à savoir la sécularisation du rapport au savoir et la mise en œuvre de l'intersubjectivité pédagogique. C'est ce que nous développerons dans notre recherche en essayant, d'abord, de construire, au niveau théorique, le rapport << modernité - pédagogie >> et de resituer, ensuite, l'école tunisienne par rapport aux critères de la modernité pédagogique.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (645 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 323 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rouen Normandie. Service commun de la documentation. Section Lettres-Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : V5988

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2000ROUEL385
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.