Aiquin, une chanson de geste marginale ?

par Nicolas Lenoir

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Jean Maurice.

Soutenue en 2000

à Rouen .


  • Résumé

    11 s'agit d'etudier globalement, en detail, d'apprecier et de faire connaitre une epopee trop longtemps marginalisee, voire meprisee. La perspective d'ensemble est structurale et tient le texte pour un tissu, un systeme synthetique, signifiant, d'images et de representations. La premiere partie veut retrouver, depuis l'epoque carolingienne de la bretagne lusqu'a celle de la composition (vers 1 196-1200), mais aussi a travers la legende epique des bretons, les elements d'une interpretation historique et politique d'ensemble du poeme et esquisser les etapes de sa genese. Les vikings, roland et salomon, la metropole de dol, les plantagenets et philippe auguste sont fondus dans un systeme coherent qui vise a construire l'image d'un pays uni et autonome: d'anciennes structures font resurgence pour raconter le present et rever l'avenir. La deuxieme partie examine la technique litteraire du genre : l'etude presque exhaustive des types de vers, des laisses (longues, mais tres structurees), des stereotypes de pensee et d'expression, permet d'evaluer et la conformite a la tradition epique (/'. E. Lyrique) d'une oeuvre soupconnee d'inauthenticite et la souplesse singuliere avec laquelle son auteur joue de cette tradition pour imposer sa poetique et son imaginaire propres, "bretonnants". La troisieme partie, centree sur la mise en oeuvre narrative du theme religieux (miracles de charles?), etudie le cadre a la fois realiste et merveilleux du recit et surtout met au jour sa configuration actantielle: la gloire des francs y est diminuee au profit de celle d'ysore, archeveque et chef des bretons. L'analyse spirituelle et morale (notamment celle des microtextes folkloriques et hagiographiques) revele une ideologie marquee par le contemptus mundi et permet d'ebaucher une lecture mythique: les "perspectives" de la conclusion dessinent un programme de recherche. Aiquin, chanson tres riche, plus originale que marginale, doit etre reintegree dans le corpus classique de l'epopee francaise.


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par H. Champion à Paris

Étude sur la "Chanson d'Aiquin" ou "La Conquête de la Bretagne par le roi Charlemagne"


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 817 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 435 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par H. Champion à Paris

Informations

  • Sous le titre : Étude sur la "Chanson d'Aiquin" ou "La Conquête de la Bretagne par le roi Charlemagne"
  • Dans la collection : Nouvelle bibliothèque du Moyen Age , 89 , 0769-0940
  • Détails : 1 vol. (746 p.)
  • ISBN : 978-2-7453-1772-8
  • Annexes : Bibliogr. p. [685]-710. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.