Approche(s) de l'imaginaire dans l'oeuvre photographique de J. H. Lartigue : du reflet à la part de l'ombre

par Pascal de Lavergne

Thèse de doctorat en Arts

Sous la direction de Jean-Pierre Montier.

Soutenue en 2000

à Rennes 2 .


  • Résumé

    La signature de Lartigue invite à reconsidérer son œuvre photographique sous l'angle de l'imaginaire. L'artiste a laissé une œuvre complexe, monumentale, inachevée, qui sollicite notre regard et pose la question de l'imaginaire pour donner à voir les images. Lartigue a vécu sa vie en la rêvant par la photographie, il a inventé une pratique qui ne répond à aucun critère établi : elle correspond à un jeu venu de l'enfance, un secret, un mystère. Comment un corps pris dans un "devenir-photographie" s'exprime-t-il en images ? Dans cette enquête, l'écriture du journal intime apporte un écho déterminant aux albums. Avec Lartigue, la photographie devient un acte de croyance, de foi, de connaissance qui engage le corps dans le temps avec l'image, et donne vie à une Histoire. L'imaginaire se profile à travers une "Image-Mémoire" construite par la photographie, dans l'ombre du père et de la mère. Le geste photographique révèle une recherche du temps perdu dans l'apparaître d'une enfance retrouvée. Notre approche s'inscrit dans une pratique réflexive qui traverse les champs de l'Esthétique et des Arts Plastiques, dans le souci permanent de remonter à la source du système Lartiguien, de l'expérimenter au contact d'une dynamique possible entre philosophie, littérature et cinéma. La notion de montage envisage de reconstituer l'expérience d'un "corps-image ", de décomposer le temps cristallisé, et d'éclairer le processus des métamorphoses. Notre projet vise à ausculter les signes de cette image inclassable, nouvelle et puissante, mélancolique du cinématographe, et à découvrir ses mécanismes internes qui mettent en continuité le mouvement des formes entre les formes.

  • Titre traduit

    Approach(es) to the imaginary in J. H. Lartigue's photographic work : from reflections to the shadows


  • Résumé

    Lartigue's signature invites one to reconsider his photographic work from the stand point of the imaginary. Lartigue has left us with an unfinished piece of work which is both extremely complex and monumental and which cannot but catch one's eye and leave one faced with the question of the imaginary. Lartigue dreamed his life through photography: he invented a method which was trail-brazing : it mirrors a childhood game, a secret, a mystery. How does a body express itself in images when taken for a "photograph to be" ? ln this study, reading of his personal diary is of precious importance when trying to comprehend his albums. Photography becomes an act of faith, of belief, of knowledge mingling body and image in time, and giving life to a Story. The imaginary emerges via an "Image-Memory" created by the photograph, with father and mother' s images in the background. The photographic movement is a symbol of the search of times past and of a renewed childhool to brought to life via the magic of photography. Our study is an analysis which brushes through the Esthetic as well as the Plastic Arts, with the ain of going back to the origins of Lartigue' s method of work and to confront it to philosophy, literature and to the cinema. The idea of mounting will enable one to relive the " body-image" experience, to break down time, bring it to a stand still and to enlighten our understanding of the process of metamorphosis. Our project is aimed at studying the marks of this new, powerful and. Melancolic cinematographic work, which cannot be put into any category, and to try and find what internal mechanisms bring in perpetual movement of shapes between shapes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.(484 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 472-480. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire centrale.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Lettres et Sciences humaines (Montpellier).
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/3275
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.