Echelles et télédétection : application aux paysages et à l'occupation du sol en Bretagne orientale

par Christine Allain

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Jean-Pierre Marchand.

Soutenue en 2000

à Rennes 2 .


  • Résumé

    @Whatever the field studying territories and spaces, the notion of scale is at the center of researches. Though it is very familiar to geographers, it reveals all its complexity in studies made in Remote Sensing. When considering the notions of EIFOV and complementarity between sensor system, researches are carried out about determination of the " limit spatial resolution ", beyond which point information cannot be used any more. So, researches are done about an area presenting a landscape heterogeneity that can be read on different spatial scales so as to make this concept valid. Prior to any study, it is essential to think about the structure of the landscape that is being studied and the precision of the expected nomenclature as well as the availability of Remote sensing data and terrain data, guarantees of an optimum identification of land cover. As spatial analyses at a given date have revealed how limited the determination of land cover was regarding both quantification and precision, temporal analyses have been thought of to solve these problems. This conceptual method has found its application on the demonstration watershed of the " Drains de Rennes I ", within the context of the program of action " Bretagne Eau Pure " relative to the reconquest of the quality of water


  • Résumé

    @Quelles que soient les disciplines étudiant des territoires et des espaces, la notion d'échelle est au centre des recherches. Bien que très familière au géographe, elle dévoile toute sa complexité lors des études menées en télédétection. En prenant en considération les notions d'EIFOV et de complémentarité inter-capteurs, des recherches sont menées sur la détermination de "résolution spatiale limite", au-delà de laquelle les informations ne sont plus exploitables. Ainsi, des recherches sont effectuées sur un secteur offrant une hétérogénéité paysagère perceptible à différentes échelles spatiales afin de valider ce concept. En préalable à toute étude, il est indispensable de se pencher sur la structure de paysage étudié et sur la précision de la nomenclature souhaitée, mais aussi sur la disponibilité des données de télédétection et des contrôles de terrain, garants d'une i dentification optimale de l'occupation du sol. L'analyse spatiale à une date ayant montré des limites de détermination de l'occupation du sol, tant en terme de quantification qu'en terme de précision de nomenclature, des analyses temporelles ont été envisagées pour remédier à ces problèmes. Cette méthode conceptuelle a trouvé son application sur les bassins versants de démonstration des Drains de Rennes 1, dans le cadre du programme d'action de reconquête de la qualité de l'eau, "Bretagne Eau Pure".

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (283 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 255-271

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2000/103

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 2081
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.