Eveil de l'identité sociale et politique de l'instituteur : l'Association fraternelle des instituteurs et institutrices socialistes : (1849-1851)

par Tournier-Glad

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Reine Goldstein.

Soutenue en 2000

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Les observateurs scientifiques attribuent à l'instituteur une mentalité spécifique. Les mouvements socialistes nés au XIXème siècle, entre 1825 et 1845, ont contribué à la construction de cet aspect de son identité sociale et politique. Dans le cadre disciplinaire de l'ethno-éducation comparée, nous utilisons la méthode socio-éducative pour étudier l'éveil de cette identité. Le sujet collectif de la recherche est une association professionnelle d'instituteurs créée en 1849. Le corpus contrasté des deux discours de cette association et de deux discours témoins, l'un émanant d'une personnalité de la classe dominante en 1849 et l'autre d'instituteurs syndicalistes de 1905, est le fait educatif sur lequel porte notre analyse comparative. Celle-ci permet de saisir des aspects fondamentaux de la formation de cette mentalité, vue comme phénomène social total en acte. En premier, nous présentons les personnalités qui fondent l'association des instituteurs socialistes en février 1849, dans l'élan associatif de la révolution de février 1848. Devenue une minorité active, outre son adhésion à l'union des associations ouvrières, cette association publie un programme d'éduc30273672583ation intégrale revolutionnaire, demandant la démocratisation de l'école, gratuite et obligatoire jusqu'à 18 ans. Poursuivis pour outrage à la morale, les principaux leade de l'association sont arrêtés et condamnés. L'Appel et le Programme, discours produits de l'action collective du groupe, offrent un terrain privilégié por analyser les premieres orientations d'une identité sociale et politique,basée sur la foi en l'éducation adaptée aux possibilités de chacun pour améliorer la société, dans l'affirmation des valeurs égalitaires et fraternelles de la devise republicaine. La mentalité qui s'y dessine à travers la topologie que révèle notre recherche fait apparaître une partie de l'identité culturelle des instituteurs qui s'instaure au cours de la deuxième moitié du XIXème siècle, dans le contexte républicain à venir.


  • Résumé

    Scientific observers attribute a specific mentality to primary school teachers. The socialist movements that were born between 1825 and 1845 in the XIXth century contributed to shape that aspect of their social and political identity. To study the awakening of that identity, we haved used the socio-educational method in the topical scope of comparative ethno-education. The collective subjects of the research are a professionnal association of primary school teachers which was set up in 1849. The contrastive corpus of it the tow discourses (and of two control-discourses) -the one issued by a key figure from the leading class in 1849 and the other from unionist school teachers in 1905- constitutes the educational vision our comparative analysis is about. It makes it possible to understand the fundamental aspect for the shaping of that mentality which is considered as a social phenomenon " total en acte " (which means " in permanent construction and de-construction "). In first we have presented the key figures who founded the association of the socialist primary school teachers in February 1849 among the associative surge during the revolution in February 1848. Once they have become an active minority-besides belonging to the union of working men's association, they issued a revolutionary program aiming at democratizing cultural and professional education at school (free and compulsory up to 18 years of age). The main leaders of the association were prosecuted for outraging morality, then they were arrested and convicted. The call and the Program are speeches from the group as a whole : they provide a favourable ground to analyze the first trends of their social and political identity. This identity was based upon a strong belief in education, provided it were adapted to each's potential to make society better within the affirmative frame of the republican motto with its egalitarian and fraternel values. The mentality which is revealed through the empirical typology brought about by our research shows one part of the cultural identity of primary school teachers which instituted during the second half of the XIXth century within the coming-up republican environnement.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.,(744-[108]p.)
  • Notes : Thèse reproduite
  • Annexes : Bibliogr. p.675-715

Où se trouve cette thèse ?