La mémoire des visages et des noms de personnes

par Véronique Burban

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Alain Lieury.

Soutenue en 2000

à Rennes 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'analyse bibliographique sur la reconnaissance des visages met en évidence un domaine de recherche largement documenté. L'augmentation des travaux observée à partir des années 1970 rend compte de l'intérêt plus grand pour la mémoire non verbale après les démonstrations de la supériorité de la mémoire picturale sur la mémoire verbale (Ellis, 1975). Le visage est considéré, par certains chercheurs, comme le prototype des stimulus visuels non verbaux complexes ; il appartient à une classe d'objets d'une grande homogénéité et d'une grande complexité structurale (Bruyer, 1987). Ce travail a pour objectif de montrer les similarités et les différences entre la mémoire des visages et des noms familiers et celle des objets et des mots. Nous avons testé l'hypothèse de double codage (Paivio, 1969) pour les visages. Les expériences comparant des visages et des noms de personnes célèbres dans des tâches de mémoire utilisaient différentes techniques pour tester le double codage pour les visages. Les résultats des différentes expériences indiquent des performances équivalentes tant en rappel qu'en reconnaissance pour ces deux informations. Ces effets diffèrent de ceux généralement observés dans les expériences qui utilisent des dessins d'objets et de mots Différentes explications ont été testées. Les données vont dans le sens d'un double codage pour les visages et d'un double codage pour les noms. Le noeud sur l'identité de la personne postulé dans les modèles de traitement des visages (Bruce et Young, 1986 ; Valentine, Brennen et Brédart, 1996) est commun aux visages et aux noms. Ce système qui joue le rôle d'interface pour la récupération des informations apparaît central pour rendre compte des effets observés. Nos données indiquent par ailleurs que le lexique des noms de personnes est composite pour certains visages ; plusieurs noms peuvent être appropriés pour les coder verbalement (nom et/ou prénom d'acteur, nom de personnage).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (287 p.)
  • Notes : Thèse reproduite
  • Annexes : Bibliogr. p. 236-259

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2000/27
  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2000/28
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.