Formation des salaires en europe et coordination des negociations salariales en uem

par STEVEN TANGUY

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Christophe Tavéra.

Soutenue en 2000

à Rennes 1 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette these examine le fonctionnement des marches du travail et plus precisement la formation des salaires en europe, a des fins de recherche d'une organisation adaptee de ces marches susceptible de faciliter les ajustements macro-economiques en uem. Articulee en deux parties, la these propose tout d'abord une analyse theorique des modes de fixation des salaires en integrant la question europeenne. Elle montre que le developpement des effets de debordement des strategies salariales nationales, induit par l'integration economique et monetaire, appelle la mise en place d'une structure coordonnee des processus de determination des salaires. La deuxieme partie de cette these s'attache a l'etude empirique du fonctionnement des marches du travail. Elle debute par une evaluation du degre de rigidite reelle des salaires et de l'homogeneite des modes de formation des salaires, avant de valider la pertinence d'une structure coordonnee des negociations salariales dans le cadre de l'uem. Nous mettons tout d'abord en evidence l'existence de degres de reaction differents des salaires au taux de chomage en europe, et retrouvons approximativement la courbe en u de calmforsdriffill, selon laquelledes negociations centralisees ou decentralisees aboutissent a une flexibilite accrue des salaires. En outre, l'estimation glissante des equations de salaire revele une tendance a la convergence des indicateurs de flexibilite, hormis dans les pays ou les negociations salariales sont centralisees. L'heterogeneite des modes de formation des salaires est par ailleurs confortee par l'estimation en panel d'un systeme d'equation de prix et de salaire. Enfin, nous montrons que la coordination des negociations salariales au niveau europeen favorise l'absorption des chocs economiques en limitant les ajustements par l'emploi. En ce sens, la coordination peut etre consideree comme un substitut partiel au taux de change nominal dans la gestion des chocs symetriques et asymetriques au sein d'une uem.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 334 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 198 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences juridiques, politiques, économiques et de gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences juridiques, politiques, économiques et de gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TGRENN2000/4
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.