Analyses descriptives et fonctionnelles comparees de zones humides riveraines de lac et d'estuaire

par SEVERINE DAVID

Thèse de doctorat en ?

Sous la direction de Bernard Clement.

Soutenue en 2000

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'analyse descriptive est abordee par l'etude de l'hydrodynamique et de la vegetation au sein de 18 stations dans : - une zone humide riveraine de lac : le lac de grand-lieu, ou 11 stations sont reparties sur deux sites. Un site est gere par fauche, l'autre par paturage, - une zone humide riveraine d'estuaire : l'ile pipy au sein de l'estuaire de la loire, ou 7 stations sont reparties sur deux transects. Ce site est gere par paturage. L'analyse fonctionnelle est abordee par le fonctionnement biogeochimique des sols des stations decrites ci-dessus. La variabilite temporelle (deux annees de suivi mensuel) et la variabilite spatiale sont etudies pour les concentrations en nutriments dans le sol (azote, phosphore), les concentrations en carbone, les cycles de l'azote et du carbone. La premiere partie presente les cycles de l'azote, du phosphore et du carbone dans les zones humides. Elle presente egalement les materiels et methodes utilises pour la realisation des differentes etudes. La deuxieme partie presente les caracteristiques hydrologiques, pedologiques, les parametres d'acidite, de conductivite et d'oxydo-reduction des sols. L'hydrodynamique est tres contrastee entre les sites. 8 groupes hydrologiques sont definis (i a viii). Si a l'echelle du site, la nature de la roche mere, et par la suite, la pedologie n'a pas ou peu d'influence sur le type de fonctionnement, elle joue un role tres important entre les sites et conditionnent les etats de saturation en eau des sols qui peuvent etre decris par les amplitudes de potentiels d'oxydo-reduction. Elle influence egalement les ph : les sols sont basiques a neutres dans l'estuaire de la loire et ils sont acides sur grand-lieu. La troisieme partie est la caracterisation et le determinisme de la vegetation des stations. 10 groupements vegetaux sont mis en evidence. L'hydrodynamique et les modes de gestion determinent ces groupements. L'analyse combinee des groupements vegetaux, de l'hydrodynamique et des modes de gestion a permis la realisation de 9 groupes descriptifs ou phytoecologiques (d1 a d9). L'etude de la structure de la vegetation (phytomasse aerienne, litiere, richesse specifique) des groupements vegetaux met en evidence une relation lineaire entre la phytomasse aerienne et la richesse specifique. Cette relation est renforcee par la quantite de litiere. La quatrieme partie est l'etude du fonctionnement biogeochimique des sols des stations. Une typologie fonctionnelle est realisee pour mettre en evidence des types de fonctionnement au sein des stations. 7 groupes fonctionnels sont definis (f1 a f7) et decris. La variabilite temporelle est etudiee. Les fonctions biogeochimiques sont comparees entre les groupes fonctionnels. Des relations entre les groupes fonctionnels et la vegetation sont etudiees. La discussion generale est la comparaison des differentes typologies realisees. La typologie descriptive integre des parametres de la typologie hydrogeomorphologique qui a ete effectuee exclusivement sur le terrain. Les caracteristiques hydrologiques sont des determinismes du type de fonctionnement dans nos sites. Nous avons a mis en evidence l'homogeneite et l'heterogeneite de certains groupes fonctionnels par rapport au descripteur phytoecologique et/ou hydrogeomorphologique.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 210 p.
  • Annexes : 228 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2000/127
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.