Synthese de nouvelles quinoxalines : acces par reduction-cyclisation d'-aminonitriles porteurs d'une fonction potentiellement nucleophile

par TRISTAN RENAUD

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Philippe Uriac.

Soutenue en 2000

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les heterocycles se retrouvent dans la structure de tres nombreuses biomolecules et de tres nombreux medicaments, aussi leur synthese a toujours ete l'un des axes de recherche privilegies de la chimie organique. C'est dans ce contexte que nous avons etudie une nouvelle voie d'acces a des hydroquinoxalines par reduction-cyclisation d'-aminonitriles substitues a l'azote par un reste 2-nitro-phenyle. Ces -aminonitriles sont obtenus par oxydation anodique, en presence de cyanure, d'amines cycliques tertiaires n-(2-nitro-phenyl)-substituees obtenues par action du 1-fluoro-2-nitro-benzene sur diverses amines secondaires cycliques. La piperidine et ses analogues ont ete retenus comme modeles d'amines secondaires apportant de la diversite par la presence d'un heteroatome intracyclique, de substituants sur le cycle ou par la taille du cycle. Enfin, certains aspects stereochimiques et cinetiques de la reaction de cyanation ont ete precises par voltammetrie cyclique et par spectroscopie de rmn 1h. La reduction catalytique, a faible pression d'hydrogene, de ces derives cyanes permet ensuite d'obtenir des tetrahydroquinoxalines comportant une fonction amidine n-oxyde intracyclique. En effet, dans ces conditions le reste nitro est reduit en hydroxylamine qui attaque le nitrile pour donner la cyclisation. Les n-oxydes d'amidines ont ete ensuite, soit substitues par des amines primaires, soit desoxygenes en amidines. Parallelement, deux amidines ont ete preparees selon la litterature a partir de proline et d'acide pipecolinique. La reduction catalytique, a plus forte pression d'hydrogene, des n-oxydes d'amidines fournit des hexahydroquinoxalines avec de bons rendements. L'aspect stereochimique de cette reaction a ete etudie sur deux diastereoisomeres

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 164 p.
  • Annexes : 120 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2000/139
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.