Caracterisation d'un nouveau gene codant une glutathion transferase de la classe alpha, la gsta4, etude de sa regulation au cours de la regeneration hepatique et de la surcharge en fer

par FABIENNE DESMOTS

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de André Guillouzo.

Soutenue en 2000

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les glutathion transferases (gst) constituent une superfamille d'enzymes de detoxication de nombreux xenobiotiques ; elles sont divisees en plusieurs classes sur la base de leur sequence en acides amines. Elles inactivent des composes electrophiles toxiques et des produits de la peroxydation lipidique (4-hydroxynonenal) en les conjuguant au glutathion. Celui-ci est degrade essentiellement par la gsta4 qui joue un role dans la protection contre le stress oxydant. La caracterisation du gene humain codant la hgsta4 a ete realisee a partir d'une banque de phages recombinants. Ce gene est localise au niveau du cluster des gst alpha present sur la bande p12 du chromosome 6. L'analyse de la sequence du promoteur a permis de mettre en evidence plusieurs sites de regulation par des facteurs de transcription impliques dans un stress oxydant. La recherche d'autres isoformes gsta4 a partir de la banque de phages a egalement permis d'isoler un pseudogene (hgsta4p). Notre etude a ensuite porte sur l'expression de la gsta4 dans differents tissus humains par immunohistochimie. Cette enzyme etait presente dans tous les tissus testes. La regulation de cette enzyme a ete etudiee au cours de la regeneration et de la surcharge en fer hepatiques chez la souris. Au cours de la regeneration, une augmentation des arnm, de la proteine et de l'activite de la gsta4 correlee a un accroissement de la production d'eao et de l'activite des caspases 3 et 7, a ete observee. L'expression augmentee de la gsta4 etait observee uniquement dans le cytosol, alors que l'enzyme etait localisee a la fois dans les mitochondries et le cytosol. Quant a la surcharge obtenue apres 8 mois de traitement avec du fer-carbonyl, elle est egalement associee a une augmentation des arnm, de la proteine et de l'activite de la gsta4. Une expression biphasique de la gsta4 a ete constatee dans des hepatocytes de souris en culture primaire au cours de la dissociation enzymatique du foie et apres quelques jours de culture.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 226 p.
  • Annexes : 473 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2000/114
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.