Complexes bimetalliques biscarbeniques de metaux du groupe 6 et du groupe 8 : synthese et etude de leur reactivite chimique

par KARINE ULRICH

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de HUBERT LE BOZEC.

Soutenue en 2000

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette these presente une nouvelle voie d'acces a des complexes bimetalliques biscarbeniques a pont conjugue ainsi que l'etude de leur reactivite chimique. L'activation d'alcynes terminaux, par les metaux du groupe 6, permet en presence de methanol de synthetiser en une etape des complexes (methoxy)alcenylcarbene. Par irradiation selective de dialcools propargyliques a ponts conjugues (phenyle, thienyle, alcenyle), nous avons generalise l'acces a de nouveaux complexes alcenylcarbene du chrome et du tungstene. Ces complexes monometalliques (methoxy) et (amino)alcenylcarbene sont ensuite utilises comme precurseurs de complexes bimetalliques du tungstene a pont carbenique symetrique ou dissymetrique. Cette methode d'activation permet egalement de preparer un complexe heterobimetallique tungstene-ruthenium avec un bon rendement. Une nouvelle approche combinant l'activation d'alcool propargylique et la reaction d'aldolisation a permis la synthese d'un complexe heterobimetallique biscarbenique chrometungstene. Ces complexes bimetalliques biscarbeniques du groupe 6 ont un potentiel synthetique interessant. Ils peuvent etre utilises comme synthons en chimie organique. Ainsi a partir des complexes bimetalliques symetriques, nous pouvons acceder a des diesters par oxydation, et a une diquinone par une reaction de benzannelation. Enfin, les resultats obtenus sur la reaction de diels-alder, avec le cyclopentadiene et le 2,3-dimethylbutadiene, montrent que nous pouvons induire une reactivite chimique selective sur un complexe bimetallique du tungstene possedant deux fragments carbeniques differents.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 192 p.
  • Annexes : 25 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2000/71
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.