Caracterisation des differentes composantes du systeme igf chez un poisson evolue, le turbot (psetta maxima)

par Hélène Duval

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Daniel Boujard.

Soutenue en 2000

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les igf, leurs recepteurs et les proteines de liaison (igfbp) constituent un systeme complexe de proteines qui sont impliquees dans le controle de la proliferation et de la differenciation cellulaires. Ces molecules ont ete essentiellement etudiees chez les mammiferes et a l'exception des igf, peu de donnees existent sur les molecules de cette famille chez les autres vertebres. Au cours de ce travail, nous nous sommes interesses a la caracterisation moleculaire de ces differentes composantes chez un poisson plat evolue, le turbot psetta maxima. Le clonage des adnc codant l'igf-i, l'igf-ii, le recepteur a l'insuline ainsi qu'une igfbp de turbot, l'igfbp2, nous a permis de mettre en evidence un haut degre de conservation des regions ou des motifs identifies chez les mammiferes comme etant essentiels dans la fonction de ces differentes molecules. Ce resultat souligne l'importance fonctionnelle des constituants du systeme igf chez les poissons. L'etude de l'effet inhibiteur des igf in vitro sur la liberation de gh par des cellules hypophysaires de turbot a ensuite ete entrepris en utilisant les polypeptides homologues produits en systeme bacterien. Les conditions optimales de renaturation des peptides recombinants ont ete au prealable determinees a l'aide d'experiences de liaison realisees a partir d'extraits membranaires de placenta humain. Les resultats obtenus montrent que l'igf-i et l'igf-ii sont capables in vitro d'inhiber de la meme facon la liberation de gh par les cellules hypophysaires, suggerant que l'igf-ii pourrait jouer un role aussi important que l'igf-i sur le controle de la liberation de la gh. Enfin, le clonage d'un adnc correspondant a l'igfbp2 de turbot nous a permis d'etudier l'expression du messager et de produire des anticorps polyclonaux diriges contre la totalite de la proteine. Ces anticorps ont ensuite ete utilises pour etudier la distribution tissulaire de cette proteine et mettre en evidence l'existence d'autres igfbp chez cette meme espece.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 140 p.
  • Annexes : 430 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2000/76
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.