Evolution des genes vitellogenine chez les salmonides

par NICOLAS BULSINE

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de JEAN PAUL LE PENNEC.

Soutenue en 2000

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les vitellogenines, precurseurs majeur des proteines du jaune de l'oeuf, sont generalement codees par de petites familles multigeniques comprenant deux a quatre genes. La truite arc-en-ciel, oncorhynchus mykiss, possede une vingtaine de genes vitellogenine accompagnes d'une dizaine de pseudogenes, organises en tandem. Le but de ce travail a consiste a preciser, chez les salmonides, l'ensemble des evenement qui ont conduit a la mise en place d'un systeme vtg si complexe. Chez la truite arc-en-ciel, la region 5 des genes vtg a subi un grand nombre de rearrangements. Deux elements repetes incomplets de type retrotransposon (omr2 et omr3) et un fragment de gene env, mis en evidence environ 100 pb en amont des genes et pseudogenes vtg, semblent etre impliques dans la mise en place de ce systeme. Une organisation similaire des genes vtg a pu etre mise en evidence chez salvelinus fontinalis, mais pas chez les especes du genre frere d'oncorhynchus, le genre salmo. Chez tous les salmonides etudies, a l'exception des especes du genre oncorhynchus, les genes vtg sont repartis en deux systemes paralogues (vtg-a et vtg-b), probablement issus de la duplication d'un gene ancestral suite a la tetraploidisation d'un ancetre commun a tous les salmonides. Selon les especes, les deux systemes vtg-a et vtg-b comprennent un nombre variable de genes, compris entre 1 et 30. Le modele d'evolution propose suppose qu'un gene vtg ancestral, duplique suite a la tetraploidisation d'un ancetre des salmonides, serait a l'origine des systemes vtg-a et vtg-b, qui auraient ensuite evolue differemment selon les especes. L'insertion d'elements repetes a proximite des genes vtg-a aurait conduit a leur amplification en tandem chez les salvelinus et les oncorhynchus. L'analyse phylogenetique des genes vtg des salmonides est en desaccord avec le consensus etabli a partir de donnees morpho-anatomiques. Aucun marqueur d'evolution (elements repetes) n'a pu etre mis en evidence pour resoudre ces conflits.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 124 p.
  • Annexes : 128 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2000/62
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.