Etude des proteines des spermatogonies de rat par analyse proteomique

par ELISABETH GUILLAUME

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Bernard Jégou.

Soutenue en 2000

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La spermatogenese est un processus complexe qui, a partir de cellules souches diploides, les spermatogonies, aboutit a la formation de cellules haploides hautement differenciees, les spermatozoides. La biologie des cellules germinales et des spermatogonies en particulier est encore peu connue. Ainsi, avons nous souhaite caracteriser le proteome de ces cellules afin de mieux apprehender les mecanismes regissant leur devenir. Les outils necessaires a cette analyse ont ete mis au point : electrophorese bidimensionnelle, analyse d'image, caracterisation proteique par spectrometrie de masse, en particulier. L'analyse proteomique differentielle des differents types de cellules germinales montre que les spermatogonies expriment de nombreuses proteines specifiques. 53 proteines spermatogoniales, la plupart ubiquistes, ont ete caracterisees. Deux proteines, connues pour etre associees a des processus proliferatifs ont egalement retenu notre attention : la translationally controlled tumor protein (tctp) et la stathmine, jamais mis en evidence respectivement, dans le testicule et dans les spermatogonies. L'etude de tctp dans le testicule humain et de rat montre, chez l'humain, une expression importante dans les spermatides en allongement et moins intense dans certaines spermatogonies ou certains spermatocytes. Chez le rat, tctp s'exprime fortement dans les gonocytes, les cellules pre-meiotiques et les spermatides en allongement. L'expression de tctp dans les cellules germinales mitotiques et somatiques est correlee a celle d'un transcrit de 850 bases tandis que celle des cellules haploides semble liee a l'expression d'un transcrit de 1,1 kb. L'etude de distribution de la stathmine confirme son expression dans les spermatogonies et spermatides en allongement. Ce travail de these a permis de demontrer que la proteomique est un outil puissant pour l'identification des proteines germinales et apporte par ses potentialites de nouvelles reponses a toute question biologique.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 250 p.
  • Annexes : 870 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2000/37
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.