Le role de l'eleveur dans le bien-etre et la production des veaux de boucherie

par BERNARDUS JOHAN LENSINK

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Isabelle Veissier.

Soutenue en 2000

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le role de l'eleveur dans le bien-etre et la production de veau de boucherie a ete etudie. Selon hemsworth et coleman (1998), l'attitude de l'eleveur envers ses animaux determine la nature des ses contacts avec eux. Ceux-ci modifient la perception que l'animal a de l'eleveur. Ainsi, des contacts brusques conduisent a un stress responsable d'une moindre croissance. De plus, nous avons emis l'hypothese que des contacts brusques augmentent les reactions lors du transport et peut alterer la qualite des viandes. Le comportement et l'attitude des eleveurs vis-a-vis des veaux, les reactions des veaux a l'egard de l'homme et les performances zootechniques ont ete observes dans 50 fermes commerciales. Un comportement positif envers les veaux (presence de contacts doux et absence de contacts brusques) etait lie a une attitude positive envers eux (croyance dans la sensibilite des veaux) et a de faibles reactions de retrait des veaux a l'approche de l'homme. Les resultats techniques etaient meilleurs chez les eleveurs avec un comportement positif, non pas du fait d'un moindre stress des veaux mais d'une meilleure sante. Les reactions des veaux au cours du transport et la qualite des carcasses ont ete determinees dans 10 elevages ou le soigneur avait un comportement positif et 10 ou il avait un comportement negatif. Les veaux issus des eleveurs au comportement positif etaient plus faciles a charger, avaient une frequence cardiaque plus basse lors du chargement, un ph du muscle plus bas et des carcasses plus pales (ce qui est considere comme un signe de qualite). Des contacts doux reproduits experimentalement (caresses, doigts donnes a teter) ont confirme les effets du comportement positif envers les veaux sur leurs reactions a l'homme et a la manipulation et sur la qualite de la viande. Par son comportement et son attitude aupres des animaux, l'eleveur joue donc un role determinant pour le bien-etre et la production des veaux de boucherie.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 210 p.
  • Annexes : 128 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2000/39
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.