Signalisation via hla-dr au cours de la differenciation myeloide du progeniteur hematopoietique a la cellule dendritique mature

par Nicolas Bertho

Thèse de doctorat en Sciences biologiques

Sous la direction de Renée Fauchet.

Soutenue en 2000

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les molecules de classe ii du cmh ont une expression regulee au cours de la differenciation hematopoietique. Elles sont presentes sur les progeniteurs cd34+ et les cellules presentatrices d'antigene (cpa) alors que leur expression est perdue sur les cellules matures non-cpa. Sur les cpa, les molecules hla de classe ii permettent la presentation de l'antigene au lymphocyte t auxiliaire. La reconnaissance par le tcr induit l'initiation de la reponse immune specifique de l'antigene (ri). Les molecules hla de classe ii, et en particulier hla-dr, ont aussi la capacite de transduire un signal intracellulaire lorsqu'elles sont pontees par le tcr ou par des anticorps. Dans les lymphocytes b ce signal comprend une phosphorylation sur tyrosine de certaines proteines, un flux calcique et l'activation des pkc. Il induit, selon l'etat de differenciation ou d'activation des cellules, une proliferation, une agregation homotypique, une liberation de tnf ou une apoptose. Nous avons etudie cette signalisation au cours de la differenciation myeloide : sur des cpa (monocytes, macrophages, cellules dendritiques (cd)) et des non-cpa (cellules cd34+). La stimulation de hla-dr sur les cellules cd34+ induit une inhibition de leur differenciation en granulocyte, sans apoptose ni synthese de tnf. Au contraire des cellules cd34+ et des monocytes, les cd agregent apres stimulation de hla-dr. Cette agregation est dependante de la signalisation via les pkc et. La susceptibilite a l'apoptose via hla-dr des cellules myeloides apparait proportionnelle a leur capacite de presentation. Cette apoptose pourrait permettre le controle de la ri en eliminant la cpa apres presentation de l'antigene aux lymphocytes t. Le signal induisant l'apoptose des cd est independant des caspases mais necessite l'activation de la pkc. La signalisation via hla-dr induit donc des reponses differentes selon les capacites de presentation et le degre de differenciation de la cellule.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 240 p.
  • Annexes : 293 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2000/33
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.