Etude des etats ro-vibrationnels excites et des intensites des raies a partir de la fonction potentielle et du moment dipolaire pour les molecules h 2s et o 3

par Thibaud Cours

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Vladimir Tyuterev.

Soutenue en 2000

à Reims .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'etude des etats ro-vibrationnels et des intensites des raies spectrales peut se faire en utilisant soit l'approche perturbative, soit l'approche globale. La premiere est la plus repandue et la plus couramment utilisee pour le calcul des energies de rotation-vibration et des intensites de transitions. La deuxieme approche est l'approche globale pouvant modeliser l'ensemble des etats rovibrationnels et des intensites des raies spectrales. L'approche utilisee dans cette etude est l'approche globale mais en utilisant une technique accelerant les calculs. Cette technique, associee aux calculs d'ajustement des parametres du potentiel rendus possible grace aux donnees infrarouges tres precises obtenues a reims, a permis d'obtenir une fonction potentielle tres precise pour la molecule d'ozone (o 3). Les calculs en extrapolation s'appuyant sur une telle fonction modelisent les etats rovibrationnels tres excites avec une precision jamais atteinte a ce jour avec une approche globale. L'etude des fonctions d'onde pour ces etats est alors rendue possible. Le comportement asymptotique de notre fonction potentielle est correct et permet de donner une limite de dissociation en accord avec les donnees observees. L'approche globale est appliquee aussi au moment dipolaire afin de calculer les intensites de transitions. De nouveaux calculs ab initio, c'est a dire bases sur les premiers principes de la mecanique quantique, ont ete effectues pour le moment dipolaire de la molecule h 2s afin d'obtenir d'une part un point de depart correct en vue de calculs d'ajustement et d'autre part afin de modeliser les anomalies observees dans la distribution des intensites dans le spectre infrarouge de cette molecule. Les resultats obtenus sur les intensites sont tres prometteurs et pour la premiere fois un moment dipolaire global met en evidence les anomalies. L'approche globale du moment dipolaire appliquee a la molecule d'ozone donne aussi des resultats encourageant sur les intensites, avec des precisions proches des precisions obtenues avec l'approche perturbative du moment dipolaire.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 252 p.
  • Annexes : 188 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne. Bibliothèque universitaire. Bibliothèque Moulin de la Housse.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 00REIMS012BIS
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.