Culture de meristemes de vigne : application a la regeneration de plantes et au transfert de genes

par Franck Mode

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Jean-Claude Audran.

Soutenue en 2000

à Reims .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Notre objectif etait d'utiliser le meristeme caulinaire vegetatif comme cible a l'introduction de genes etrangers et a la regeneration de plants de vignes. Nous nous sommes plus particulierement interesses aux genotypes champenois : 41b, chardonnay, pinot noir et pinot meunier. Pour mener de tels travaux, nous devions disposer de vitroplants de qualite. L'utilisation de macroelements particuliers, mm ou sh selon les genotypes, a permis l'obtention de vitroplants sains, homogenes et vigoureux sur lesquels etaient preleves les bourgeons axillaires. Les explants nodaux avaient le dome meristematique parfaitement accessible et degage pour le transfert de genes. La taille de l'explant, la balance hormonale et le deroulement de la culture en 2 phases avaient un role determinant sur l'allongement et sur la proliferation de pousses. La maitrise de ces parametres a permis d'obtenir des pousses multiples a raison de 2,9 a 5,2 pousses par explant pendant une periode de 6 mois. C'est la premiere fois que l'ensemble des varietes champenoises a pu etre regenere in vitro par un meme procede. L'analyse de l'expression transitoire du gene uida, introduit grace au helios gene gun a mis en evidence la possibilite d'exprimer le gene uida dans les cellules du dome meristematique de vigne. Il est egalement possible d'introduire et d'exprimer un transgene dans les cellules meristematiques d'explants nodaux de vigne suite a la coculture avec a. Tumefaciens. Nous avons pu mettre en evidence le role essentiel de l'acetosyringone ainsi que de la balance hormonale durant la coculture et nous avons detecte l'expression du gene uida sur pres de 2% des domes meristematiques, 6 jours apres la coculture. Ce travail montre donc que l'utilisation de meristemes caulinaires comme cible au transfert de gene, par biolistique ou par a. Tumefaciens, est envisageable chez la vigne.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 167 p.
  • Annexes : 362 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne. Bibliothèque universitaire. Bibliothèque Moulin de la Housse.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.