La qualité du contractant comme critère légal de protection : essai de méthodologie législative

par Cyril Noblot

Thèse de doctorat en Droit privé

Sous la direction de Françoise Labarthe.

Soutenue en 2000

à Reims .


  • Résumé

    Certaines lois ambitionnant de proteger une partie a un contrat ont pour particularite methodologique de prendre en compte la qualite du contractant. Ce critere n'est cependant pas toujours employe de facon rationnelle en legislation. Lorsque le legislateur entreprend de promouvoir une partie pour des motifs de justice distributive, la simple prise en compte de la qualite de ce contractant est legitime {methode << solipsiste >>). Proclamee par l'article 16 du code civil, la philosophie personnaliste justifie la sollicitude particuliere dont beneficient les contractants en qualite de personne physique, notamment dans les lois gouvernant le contrat de travail ou le bail d'habitation. En vertu de la notion d'utilite publique, a laquelle renvoie l'article 1er de la declaration de 1789, on concoit egalement qu'une faveur puisse etre accordee aux contractants revetant les qualites d'entreprise en difficulte, d'agriculteur ou de commercant. En revanche, lorsque le legislateur vise, dans un ideal de justice commutative, a eviter le desequilibre manifeste entre les obligations des parties, le critere de la qualite des contractants ne parait pas adequat a l'objectif poursuivi. Formant l'armature du contrat d'integration en agriculture et des contrats de consommation, la double prise en compte de la qualite des parties {methode binomiale) est d'une legitimite d'autant plus douteuse qu'elle contribue, non sans paradoxe, a devoyer les concepts du droit commun des contrats dont la vocation est pourtant de repondre a l'objectif d'equilibre contractuel.


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2002 par LGDJ à Paris

La qualité du contractant comme critère légal de protection : essai de méthodologie législative


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (737 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du droit et de la santé. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque de Droit-Gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : K 43 231
  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne. Bibliothèque universitaire. Section Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque de recherche juridique.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MICROF/NOB
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1191-2000-11
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2002 par LGDJ à Paris

Informations

  • Sous le titre : La qualité du contractant comme critère légal de protection : essai de méthodologie législative
  • Dans la collection : Bibliothèque de droit privé , Tome 382 , 0520-0261
  • Détails : 1 vol. (VI-345 p.)
  • ISBN : 2-275-02280-5
  • Annexes : Bibliogr. p. [309]-329. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.