Du "Modèle migratoire colonial" à la circulation mondiale des élites professionnelles : le cas des Français à l'étranger

par Béatrice Verquin

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Gildas Simon.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    From "the colonial model" to worlwide transfers of highly-qualified professionnals. The case of french expatriates


  • Résumé

    La France est avant tout perçue comme étant un pays d'immigration et on oublie très souvent qu'elle est aussi un pays d'émigration. Cette thèse a donc pour objectif principal d'explorer cet autre versant fort peu connu des fonctions migratoires de la France dans l'espace mondial. Jusqu'à la seconde guerre mondiale, la France a vécu économiquement dans le cadre de son empire colonial, lui même étant relativemnt isolé du reste du monde. Depuis 1945, au contraire progressivement, elle se sépare de ses colonies, au profit d'une ouverture sur le monde entier. Les changements observés dans la géographie de la présence française à l'étranger traduisent la rupture d'un espace migratoire traditionnel et de l'émergence d'une nouvelle organisation de cet espace migratoire, fondée sur l'attraction des pays les plus riches, les plus dynamiques ou dotés en richesses pétrolières ou minières. De ce fait, malgré quatre terrains d'étude très différents : la Belgique, la Turquie, les Etats-Unis et la Côte d'Ivoire, nous n'avons pas découvert des communautés françaises caractéristiques par pays de résidence. Les migrants français ne sont pas des immigrés comme les autres, ils appartiennent pour une lage part à une "élite migratoire". On les appelle couramment "expatriés", parce que leur départ ne s'apparente plus désormais aux migrations rurales ou prolétaires du début du siècle, mais aux migrations urbaine et qualifiées. La fin du modèle migratoire "colonial", où l'émigration était définitive et produite par la pauvreté, met en évidence les effets de la mondialisation sur la composition et l'orientation des flux migratoires. Les français établis à l'étranger sont donc aujourd'hui de plus en plus nombreux, même si quelques obstacles subsistent encore à la diffusion de l'expatriation dans toutes les catégories sociales dans l'hexagone.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (593 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 485-527

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 27-2000-15
  • Bibliothèque : Maison des sciences de l'homme et de la société. Centre de documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean-Jaurès. Centre de Ressources Olympe de Gouges.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut national d'études démographiques. Service de documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : K2 VERQ 2000

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 2094
  • Bibliothèque : Institut national d'études démographiques. Service de documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC THE VERQ
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.