Opérations énonciatives et représentation du discours dans le récit en anglais contemporain

par Sylvie Hanote

Thèse de doctorat en Linguistique anglaise

Sous la direction de Jean Chuquet.


  • Résumé

    Notre travail a pour objet l'étude des marqueurs linguistiques d'intégration du discours dans le récit dans des textes littéraires et journalistiques en anglais contemporain. Dans le cadre de la Théorie des Opérations Enonciatives, nous nous proposons de définir les niveaux d'énoncés et d'énonciation en termes de repérages par rapport aux différentes origines énonciatives et assertives et non en termes de catégories répondant à des critères fixes. Nous distinguons les niveaux de repérages suivants : Sit° (situation d'énonciation première), SitR (situation d'énonciation rapportée), Sit1 (situation d'assertion), Sit2 (situation construite par l'énoncé), et envisageons les traces dans l'énoncé comme des marqueurs de repérages sur les paramètres subjectif et/ou temporel. Nous procédons ensuite à la mise en oeuvre des paramètres retenus et à l'examen des marqueurs de changement de repère en co-texte. Chaque marqueur ou type de repérage est analysé à partir de textes authentiques. Nous traitons d'abord des marqueurs les plus explicites, à savoir les frontières de l'énoncé (prédicat introducteur, guillemets, subordination), puis des marqueurs internes (marqueurs d'aspect, de modalité, de deixis, marqueurs de personne et de temps, marqueurs d'hétérogénéité). Nous montrons qu'il est nécessaire de faire une étude approfondie de TOUS les marqueurs, qu'ils soient introducteurs de discours ou internes à celui-ci, ou simplement annonciateurs de discours (i. E. "indices de frayage"). Enfin, nous proposons un mode de représentation des marqueurs de discours en co-texte à partir du traitement comparé de trois textes issus du corpus et montrons ainsi comment les outils métalinguistiques élaborés au cours de la thèse peuvent servir une analyse littéraire d'enchevêtrement des voix narratives.

  • Titre traduit

    Enunciative operations and representation of discourse in narration : a study of contemporary English language texts


  • Résumé

    Our research deals with the various ways of integrating utterances of discourse into narration in contemporary English language texts. Within the framework of A. Culioli's enunciative theory of linguistic operations, we redefine levels of utterances according to the various operations of location that are brought into play and not in terms of predetermined categories. We distinguish different levels : Sit° (the initial situation of enunciation), SitR (the reported situation of enunciation), Sit1 (the situation of assertion), Sit2 (the situation built within the text). Our study then focuses on the various markers of discourse indicating a change in the level of utterance. Markers within the text are considered as evidence of operations of location relative to the subjective parameter (S) and/or the spatio-temporal parameter (T). Discussing examples drawn from both literary and journalistic texts, we first analyse the most explicit markers, i. E. The frontiers of the reported utterance (speech verbs, quotation marks, markers of subordination), then the markers within the utterance itself (markers of aspect, modality, deixis, person and tense, and markers of heterogeneousness). We show that each one of those markers needs to be carefully analysed, whether considered as real markers of discourse (both external and internal to the reported utterance) or as mere pointers paving the way for the change in the level of utterance ("indices de frayage"). Finally, in a comparative analysis of three texts from our corpus, we will suggest an original representation of the various discourse markers in their context.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (543 f.-[3] dépl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 370-382. Glossaire. Index

Où se trouve cette thèse ?