Communication et valorisation économique touristique du patrimoine culturel : applications à la Charente Maritime

par Jean-Dominique Riondet

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Bernard Guesnier.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le sujet porte sur la communication et son rôle au sein de la valorisation économique touristique du patrimoine culturel. La Charente Maritime a servi de terrain d'application. Un premier point montre la place spécifique d'un patrimoine dont la notion même ne cesse de s'étendre. Considéré comme une ressource, il fait l'objet d'une approche-produit. L'omniprésence du patrimoine est confrontée à un autre envahissement, celui de la communication, définissant une société et confondant finalité et technologie. Ici, le patrimoine peut être l'opportunité d'un sens pour la communication. En échange, la communication peut aider à une meilleure gestion du patrimoine. Les deux phénomènes ont partie liée sur le sens. Dans ce contexte, l'examen des communications persuasives des offres patrimoniales permet de repérer des grandes catégories dans les productions et de cerner des finalités apparentes. Chacune des catégories détermine des problématiques de nature différente, relatives au rôle de la communication ou à des éléments stratégiques utilisés en seconde partie. C'est sur le socle de cette profusion de situations que l'on construit un "comment communiquer", contribuant à la pertinence des mises en marché. L'inscription dans un projet de développement durable est une des bases de cette pertinence. Ici, la communication possède une intention en rapport avec les publics qu'elle vise. En l'espèce, on différencie deux grands types de publics, eu égard à la notion de territoire : l'externe, les visiteurs et l'interne, la population locale. A différentes échelles de territoires et du côté des émetteurs, différentes compositions stratégiques sont alors examinées, dans le cadre d'un système concurrentiel à maîtriser. La recherche d'un positionnement tenable dans la durée, aboutit à opérer une différanciation autour d'un couple identité-patrimoine. S'ouvrent alors des constructions collectives de sens communiquant avec et pour la patrimoine.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 388 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 355-369

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TD 27-2000-28
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.