Analyse mécanique de la verse en végétation du maïs, approche expérimentale et élaboration d'un modèle numérique du système racinaire

par Sandrine Denis

Thèse de doctorat en Génie mécanique, productique, transport

Sous la direction de Fabrice Brémand.

Soutenue en 2000

à Poitiers .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le travail presente s'inscrit dans le cadre d'un projet avec l'inra, concernant la quantification et la hierarchisation des caracteres morphologiques et mecaniques d'une plante de mais impliques dans la resistance a la verse racinaire. La verse en vegetation est un accident qui se traduit par la rupture de l'ancrage racinaire. L'enjeu economique qui en resulte a conduit chercheurs et selectionneurs a tenter de mieux le comprendre. Pour mener a bien cette etude, une modelisation par la methode des elements finis d'un test de poussee laterale est realisee, faisant intervenir a la fois les caracteristiques mecaniques et geometriques de la plante, sans oublier la liaison sol/racine. Cette etude requiert la connaissance de parametres. Les donnees morphologiques, suivant le genotype, necessaires a l'elaboration du maillage sont recueillies lors d'observations. Puis la caracterisation du mais, qui s'apparente a celle d'un materiau isotrope transverse, necessite la determination experimentale de parametres mecaniques. Compte tenu de la complexite du materiau, nous faisons appel a une methode stereoscopique de mesure de deformations locales sans contact, ainsi qu'a une technique hybride couplant l'experimental a une modelisation numerique de l'essai, menant par identification aux coefficients recherches. Enfin, la cohesion sol/racine est evaluee a l'aide d'essais experimentaux realises, in situ, permettant d'aboutir a un coefficient caracterisant la resistance a l'arrachement d'une racine du sol. La confrontation entre les resultats numeriques et experimentaux d'un test de poussee conduit a la validation du modele. L'etude de sensibilite, mettant en jeu successivement les parametres geometriques et mecaniques, permet de montrer que les parametres mecaniques ne sont pas determinants et que seuls certains parametres morphologiques, deja identifies lors d'observations, sont determines et quantifies comme etant primordiaux dans le maintien de la plante face a une sollicitation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 200 p
  • Annexes : 62 réf. bibliogr

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 00/POIT/2264
  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.