Metallocomposes chez les plantes : mise en evidence et identification des bioligands par spectrometrie de masse (icp ms et electropsray ms/ms)

par VERONIQUE VACCHINA

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de RYSZARD LOBINSKI.

Soutenue en 2000

à Pau .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le travail presente dans cette these porte sur le developpement d'une strategie analytique afin de mettre en evidence et de caracteriser les metallocomplexes bioinduits par des plantes ou cultures cellulaires de plantes exposees aux metaux lourds. Cette strategie est basee sur la complementarite de l'icp ms et de la spectrometrie de masse en tandem a source d'ionisation electrospray (esi ms/ms). Dans un premier temps, les metallocomplexes stables sont mis en evidence par le couplage de la chromatographie liquide d'exclusion sterique avec l'icp ms. Cependant ils ne peuvent pas etre identifies sur la seule base de leur temps de retention. Une technique de detection moleculaire telle que la spectrometrie de masse en tandem a source d'ionisation electrospray (esi ms/ms) est donc utilisee pour la caracterisation des metallocomplexes. Etant donne l'incompatibilite de la source esi avec certaines phases mobiles utilisees en hplc, la purification et la pre-concentration des especes analysees par esi ms/ms ont ete developpees. La chromatographie liquide en phase inverse et l'electrophorese capillaire ont donc ete utilisees afin de purifier les echantillons.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 204 p.
  • Annexes : 131 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.