Caractérisation de nouvelles familles de rétroposons chez le moustique Culex pipiens et étude de leur mobilisation dans diverses conditions de stress

par Isabelle Desmons

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Claude Mouches.

Soutenue en 2000

à Pau .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le présent travail s'inscrit dans le cadre de l'étude de la dynamique des génomes eucaryotes et en particulier sur l'impact de différents stress environnementaux sur la mobilisation d'éléments transposables de C. Pipiens nouvellement isolés. Deux familles de rétroposons ont été caracterisées. D'une part, le line CM-GAG, composé d'une seule ORF, présente les trois motifs riche en cystéines codant pour les charnières à zinc et caractéristiques des protéines de type GAG. Seul le génome de C. Pipiens renferme cet élément à environ 150 copies. La présence d'un faible nombre de copies défectives et l'identité élevée des copies séquencees sont en faveur d'une amplification récente de cette famille. Toutefois, CM-GAG ne possède pas sa propre transcriptase reverse et nécessite pour sa mobilisation, l'apport en Trans de cette fonction. D'autre part, la caractérisation de séquences répétées a permis de mettre en évidence le rétroposon CUPS de la super-famille des Sines. Il possède une région apparentée à celle des gènes d'ARNT, comportant les deux boites A et B reconnues par l'arn polymerase iii. Dans un deuxième temps, une recherche de l'augmentation de la transposition des transposons sur des cellules de C. Pipiens en culture, a été menée lorsque leur hôte est soumis a diverses facteurs de stress dont la gamme a été choisi afin de provoquer les différentes voix de défense de l'organisme. Après la réalisation d'outils moléculaires tels qu'un témoin positif des transcrits et d'anticorps polyclonaux dirigés les protéines des rétroposons, aucune activation n'a pu être observée quel que soit le facteur de stress appliqué tant par Northern Blot que par Western Blot. Même si les rétroposons testés ne sont pas induits par les facteurs de stress utilisés, la recherche de mécanismes d'induction des éléments transposables reste fondamentale car il est désormais admis qu'ils génèrent une importante variabilité génétique sélectionnable à l'échelle des populations.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 139 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : US 17491
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.