Etude de l'adsorption de la thrombine sur un copolymere a base de chlorure de vinyle presentant une activite anticoagulante heparin-like

par LEILA TOUMI

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Véronique Migonney.

Soutenue en 2000

à Paris 13 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Dans le cadre du developpement de materiaux hemocompatibles, le lrm a mis au point un copolymere a base de poly(chlorure de vinyle) dont la surface presente une activite anticoagulante analogue a celle de l'heparine. En effet, elle catalyse la reaction d'inhibition de la thrombine, enzyme-cle de la cascade de coagulation, par l'antithrombine, un de ses inhibiteurs naturels. Afin d'ameliorer l'efficacite de son fonctionnement, une etude fondamentale destinee a comprendre les mecanismes d'interaction entre les proteines plasmatiques impliquees dans la reaction thrombine-antithrombine et la surface du copolymere a ete entreprise. L'etude presentee est restreinte a l'etude du systeme thrombine/surface et a pour objectif de mettre au point des modeles mathematiques decrivant les etapes de diffusion et d'adsorption de la thrombine. La caracterisation de la solution de thrombine par electrophorese montre que cette solution comporte de la thrombine et et de l'albumine en tres faible concentration (3% m, qui n'a pas d'influence sur l'adsorption de la thrombine). Le dosage de la thrombine par son inhibiteur le plus specifique, l'hirudine, a montre que la thrombine est presente en faible proportion dans la solution : 10 a 13% unites. L'etape de diffusion est convenablement decrite par un modele mathematique base sur la loi de fick. Des experiences de dosage par l'hirudine de la thrombine adsorbee ainsi que des experiences de desorption de la thrombine par des solutions de thrombine ont revele que l'etape d'adsorption est caracterisee par deux phenomenes : une adsorption reversible de la thrombine qui se manifeste par le deplacement des molecules adsorbees grace a la thrombine en solution, une adsorption irreversible de la thrombine. Il a ete suggere que, du fait de la plus forte concentration de la thrombine dans la solution (90% unites), l'adsorption reversible est predominante, ce qui expliquerait l'allure de type langmuir que presente l'isotherme d'adsorption.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 150 p.
  • Annexes : 153 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2000 030
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.