Metaheuristiques pour l'optimisation combinatoire : these, antithese, synthese

par PATRICK BOUCHER

Thèse de doctorat en Sciences et techniques

Sous la direction de GERARD PLATEAU.

Soutenue en 2000

à Paris 13 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Bien que les metaheuristiques soient considerees aujourd'hui comme un outil puissant pour aider a resoudre des problemes d'optimisation, nous ne savons ni predire l'efficacite de telle metaheuristique sur tel probleme, voire meme telle instance, ni expliquer le fonctionnement d'une telle methode. Dans les sciences, meta(-) sert a construire des neologismes signifiant ce qui depasse ou bien ce qui englobe. Les metaheuristiques ont souvent ete presentees comme heuristiques utilisant d'autres heuristiques. Ce cadre trop general cree des confusions et ne permet pas d'etablir des limites claires aux domaines d'etude. Initialement, il y avait peu de methodes pouvant etre considerees comme metaheuristiques (principalement le recuit simule et la recherche tabou), puis sont apparues tres rapidement de nombreuses methodes se reclamant de ce vocable. Certaines sont tout a fait des metaheuristiques, d'autres sont au plus des techniques de recherche locale. Il nous semble alors qu'il devient necessaire de restreindre, c'est-a-dire definir plus formellement, ce que represente le terme metaheuristique. L'objectif de cette these est d'apporter des connaissances afin de contributer a l'elaboration d'une theorie, fondation de l'aide a la comprehension et a la prediction.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 319 p.
  • Annexes : 333 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2000 006
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.