Politique de change et performances de croissance dans les pays en développement : analyse théorique et empirique

par Mahamane Makaou

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Pierre Villa.

Soutenue en 2000

à Paris 12 .


  • Résumé

    Ce travail évalue la contribution à la croissance de la politique de change et son effet sur les taux d'investissement et d'exportation. La politique de change y est abordée sous l'angle de dépréciation du taux de change effectif nominal et réel, de sous-évaluation monétaire, résultant ou non d'un effet Balassa, et de mésalignement, induit trop souvent par des politiques macro-économiques expansionnistes. Le cadre d'analyse est un échantillon de 83 PED d'Afrique subsaharienne, du Maghreb et du Moyen Orient, d'Asie et d'Amérique latine, observés sur la période 1970-1995. L'effet de la politique de change sur la croissance est analysé à l'aide d'un modèle de convergence à la Mankiw-Romer-Weil (1992), dans lequel sont introduits à côté des autres déterminants de la croissance, les différents indicateurs de la politique de change. Les modèles sont ensuite estimés par la méthode des données de panel, sur une procédure à effets fixes. Les résultats relèvent une sous évaluation monétaire dans la plupart des pays africains, mais légitimée par l'effet Balassa, alors que la plupart des pays asiatiques pratiqueraient une politique délibérée de sous évaluation. Les pays du Maghreb et du Moyen Orient ont en général un niveau de taux de change réel conforme à leur niveau de développement. Les résultats ont également montré une surévaluation résultant des chocs des termes de l'échange et d'un afflux massif des capitaux étrangers, particulièrement dans les années 70. La dépréciation nominale exerce un effet négatif et fait apparaître des effets de seuil liés à la croissance, tandis que le résidu Balassa et l'indicateur de mésalignement exercent des effets positifs aussi bien sur la croissance que sur les taux d'investissement et d'exportation.

  • Titre traduit

    Exchange rate policy and economic performances in developing countries : empirical and theorical analysis


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    This work assesses the contribution of the exchange rate policy to growth and its effect on the investment and export rates. The exchange rate policy is successively defined as the depreciation of effective nominal and real rates, as the monetary under-valuation resulting or not from the Balassa effect, and as the misalignment generally caused by unsustainable macroeconomic policies. The study concerns 83 developing countries of subsaharian Africa, north Africa, the Middle East, Asia and latin America over the 1970-1995 period. The effect of the exchange rate policy on growth is analyzed using the convergence model (Mankiw-Romer-Weil, 1992) : besides the other determinants of growth, the different kinds of exchange rate policy indicators are introduced. The models are then estimated using the method of panel data series on a fixed effects procedure. The estimations reveal an under-valuation on the real exchange rates in most african countries but then justified by the Balassa effect, whereas asian countries deliberately under-value their exchange rates. The north african and middle east countries have a level of exchange rate in accordance with their development level. The results also reveal an over-valuation resulting from variations in the terms of trade and from foreign capital inflows, particularly in the 70s. The nominal depreciation has a negative effect and appears to have threshold effects tied to growth, whereas the Balassa residual and the misalignment indicator have positive effects on growth and also on investment and export rates.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (399 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 382-391

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section Economie-Gestion.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1621-2000-18
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.