Le canal du crédit : une analyse théorique et empirique du cas français

par Fabienne Rosenwald

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Patrick Sevestre.

Soutenue en 2000

à Paris 12 .


  • Résumé

    Cette thèse étudie dans le cas français l'impact de problèmes d'information sur le comportement d'agents économiques, impact reconnu sous le terme de canal large du crédit. L'idée de base est, qu'en présence de problèmes d'information, le financement externe est un substitut imparfait au financement interne. Tout choc qui affecte cet écart de coût est alors propagé et amplifié. Cette thèse vise à apporter si possible une réponse plus précise à la question de l'existence d'un canal du crédit en France en utilisant des données françaises individuelles originales. Après une revue de la littérature, nous modélisons le comportement d'une entreprise emprunteuse en considérant différents cadres : aucun problème d'information entre l'entreprise et la banque, asymétrie d'information entre la banque et l'entreprise (cadre du canal large du crédit), problèmes de refinancement pour la banque (cadre du canal strict du crédit où les conditions de financement de la banque influencent le comportement de l'entreprise). Ce modèle à trois étages constitue le cadre de référence pour les estimations économétriques. Nous utilisons d'abord des données de la Banque de France sur le refinancement des banques. Les estimations effectuées aboutissent à rejeter l'existence du canal strict du crédit dans le cas français. Puis nous utilisons les données de l'enquête de la Banque de France sur le coût du crédit qui montrent que l'écart des taux sur des prêts de montants différents s'accroît en période de baisse des taux de refinancement. Nous donnons une interprétation de ce phénomène en terme de canal large du crédit : lorsque le taux de refinancement diminue, des entreprises jusque-là trop risquées pour emprunter, entrent sur le marché du crédit, et cet effet l'emporte sur la baisse générale des taux. Les estimations réalisées confirment ceci et vont dans le sens de l'existence en France d'un canal large du crédit complémentaire au canal monétaire.

  • Titre traduit

    The credit channel : a theorical and an empirical analysis of the french case


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    In this thesis we study the impact of informational problems on economic agents' behaviour in the french case. The basic idea is that, due to informational problems, external financing is an imperfect substitute to internal financing. Any shock to this external financing premium is immediately transmitted and amplified. This thesis aims to answer to the question of the existence of a credit channel in France by using french individual data. After a survey of the existing literature we model the behaviour of a borrowing firm. We consider different cases : no informational problem between the firm and the bank, informational asymmetry between the firm and the bank (this is the large credit channel case), problems of refinancing for the bank (this is the strict credit channel case where the bank's financing conditions impact on the firm's investment behaviour). This three-floors model is the reference scheme for our econometric estimations. We firstly use data from the Banque de France on banks' refinancing conditions. The estimations done lead to reject the existence of a strict credit channel in France. We then examine data from the Banque de France on the credit cost. The data show that the spread between the borrowing rates on different amounts rises when the refinancing rate decreases. We explain such a behaviour with a credit channel interpretation : when the refinancing rate decreases, firms that were too risky to borrow until now, are allowed to enter the credit market and this effect exceeds to overall interst rates decrease. Our estimations confirm this phenomenon. This is in line with the existence of a large credit channel in France.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (247 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 215-224

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section Economie-Gestion.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1621-2000-9
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.