La dimension <<hors marche>> de l'economie des territoires : geographie de l'emploi et des revenus d'origine publique.

par Isabelle Faucheux

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Laurent Davezies.

Soutenue en 2000

à Paris 12 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans le contexte actuel de concurrence economique accrue entre les territoires, les analyses du developpement economique local tendent a expliquer exclusivement la plus ou moins grande reussite locale par la capacite des regions ou des villes a s'inserer dans le systeme productif national ou mondial. Les auteurs de ces analyses se focalisent ainsi sur les facteurs lies au marche, attribuant implicitement aux pouvoirs publics un simple role d'encadrement du marche. Ces analyses sont insuffisantes : d'une part, elles omettent le role d'acteur economique de l'etat, de ses satellites et des collectivites territoriales qui fournissent des emplois et des revenus locaux. D'autre part, elles assimilent le developpement economique local a celui des facteurs productifs prives. Or, les services publics et de nombreux revenus, autres que ceux tires du systeme productif prive local, participent a l'economie locale. Notre hypothese est que ces revenus, situes a l'intersection du secteur public et de l'economie non marchande, constituent une part majeure des economies locales. La demonstration s'appuie sur une geographie de l'emploi public et des revenus issus des budgets publics au niveau des regions puis des aires urbaines francaises, qui constituent aujourd'hui de vastes bassins d'emplois autour des principaux centres urbains. D'une part, les actifs employes par l'etat, les collectivites locales ou par le secteur public, representent une part majeure de l'emploi local. Ils apportent des salaires publics aux menages et sont parfois la principale source de richesse locale, notamment dans les bassins d'emplois des villes chefs lieux. D'autre part, des revenus << hors marche >> viennent s'y ajouter : ils ne sont pas << publics >> au sens juridique du terme, mais ils sont issus de budgets publics ayant des effets redistributifs. Il s'agit des retraites et de l'ensemble des prestations sociales. Si on les ajoute aux salaires publics, la part du revenu local dependant de revenus << hors marche >> peut aller jusqu'a 75 % du revenu des menages residents. Ainsi, l'economie des regions et des villes francaises ne fonctionne pas suivant les memes mecanismes que l'economie nationale. Le revenu local n'a rien a voir en montant, comme en dynamique, avec la valeur ajoutee produite sur un territoire. Il depend largement de transferts publics distribues independamment de la dynamique economiqu


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 308 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 182 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 1927
  • Bibliothèque : Ecole normale supérieure. Bibliothèque d'Ulm - Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.