L'anthropologie de e. T. E. Hoffmann et son empreinte dans la litterature europeenne au xixe siecle une recherche centree principalement sur la france,la russie et les pays de langue anglaise au xixe siecle, avec une ouverture sur le xixe siecle

par AURELIE DIZENGREMEL

Thèse de doctorat en Études germaniques

Sous la direction de Erika Tunner et de Gerhard Neumann.

Soutenue en 2000

à Paris 12 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les nombreux paradoxes autour de l'empreinte laissee par le musicien et ecrivain allemand ernst theodor amadeus hoffmann font de ses oeuvres le sujet privilegie de controverses. Hoffmann, peu aime de ses contemporains allemands, a ete accueilli en france puis en russie et dans les pays de langue anglaise des les annees 1830 avec enthousiasme. Cet auteur, habituellement qualifie de "romantique", asurtout seduit les ecrivains dits "realistes", tout en introduisant une theorie du fantastique jusqu'alors inconnue. Ses partisans se recrutent dans les courants litteraires, culturels et politiques les plus differents. Son influence ne se limite pas a la litterature, mais touche aussi les arts et le developpement des idees en europe au xixe, puis au xxe siecle. Il apparait cependant opportun de s'attacher aux trois pays principalement concernes: la france (avec nodier, gautier, balzac, merimee, nerval, baudelaire, villiers de l'isle-adam, barbey d'aurevilly, flaubert, maupassant, huysmans, lautreamont), la russie (avec pouchkine, gogol, dostoievski, tourgeniev) et la grande-bretagne en incluant certains auteurs americains (avec dickens, poe, stevensons, le fanu, wilde, james). Les raisons, mais aussi les effets de cet engouement montrent qu'il ne peut se resumer a un simple phenomene de mode. En premier lieu, l'atmosphere troublante et les personnages fluctuants meles a l'observation minutieuse de la vie reelle conduisent a une vision dualiste du monde. Ensuite, un certain "realisme" psychologique, une desillusion sans reconciliation possible pour le heros dechire, et donc une vision de l'homme plus interieure etablissent les oeuvres fantastiques comme metamorphoses esthetiques de drames psychiques. Enfin, par dela la satire, l'ironie romantique et le << comique absolu >>, le fantastique hoffmannien ouvre la voie a la litterature symboliste, decadente et meme surrealiste du debut du xxe siecle.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 684 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 511 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.