La culpabilite et le desir de rachat dans l'oeuvre de racine

par HI SEOG KANG

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de ALAIN COURRIE.

Soutenue en 2000

à Paris 12 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Tout en etant un sujet recurrent dans le discours critique, la question de la culpabilite et du desir de rachat dans le theatre de racine a rarement ete abordee directement ce travail s'efforce de mettre en lumiere cet aspect de la dramaturgie racinienne, a la fois comme theme et comme structure si chaque piece definit un univers de la culpabilite qui lui est propre, en fonction de l'intrigue mais aussi du systeme politico-juridique de reference, il n'en reste pas moins qu'au-dela de cette singularite se dessinent certaines lignes de forces, et un horizon commun que nous avons pu definir comme une esthetique fondee sur une morale. Tout en manifestant une indeniable fidelite a la poetique aristotelicienne de la tragedie, ou la faute tient d'ores et deja une place centrale, racine inaugure,par un certain nombre de modifications en partie inspirees par l'atmosphere pessimiste de son temps, une nouvelle esthetique de la tragedie : en associant etroitement culpabilite et faillibilite, culpabilite et finitude humaine, il confere notamment a l'antique hamartia (faute, erreur de jugement) une portee eminemment morale, qui a pu contribuer a l'interpretation metaphysique de la tragedie. L'interiorisation de la faute (culpabilite subjective), la culpabilite inherente au pouvoir (due notamment a l'imbrication des intrigues politiques et amoureuses), la pregnance du lien familial dessinant ce qu'on a pu appeler << l'unite de sang >>, l'impossible reconciliation du temporel et du divin, et enfin le caractere rarement salutaire de la culpabilisation, sont encore autant d'aspects par lesquels se degage une remarquable coherence de l'univers tragique racinien.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 387 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 367 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.