Etude d'un nouveau recepteur au facteur de croissance des fibroblastes fgf2 et de deux proteines associees

par KARINE PIERRARD CAILLERET

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de DENIS BARRITAULT.

Soutenue en 2000

à Paris 12 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les facteurs de croissance des fibroblastes sont des polypeptides qui jouent le role d'agents mitogenes, angiogenes, neurotrophiques et chemotactiques vis-a-vis de certaines cellules. Ils interviennent au cours des processus de developpement embryonnaire, de controle de l'homeostasie tissulaire, de regeneration et reparation tissulaires et de proliferation tumorale. Ils agissent par l'intermediaire de recepteurs de haute affinite a activite tyrosine kinase (fgfr) et de basse affinite de type heparane sulfate proteoglycane (hspg). Le sujet de cette these porte sur l'etude d'un nouveau recepteur au fgf2 appele p150. Ce recepteur est co-purifie, a partir de cerveaux de bufs, avec deux autres proteines nommees p46 et p79. Le clonage et le sequencage de leurs adnc ont permis de mettre en evidence des identites de sequence avec d'autres molecules. Ainsi, la p46 est homologue a la sous-unite d'un complexe multienzymatique mitochondrial (mtp). La p79 presente, quant a elle, une identite elevee pour la sous unite de ce meme complexe (mtp) et pour la gbp (gastrin-binding protein). Enfin, la p150 est pratiquement identique au cfr (cysteine-rich fgf receptor), a la mg160 (median golgi membrane sialoglycoprotein), a l'esl-1 (e-selectin ligand-1) et a la ltcp (latent tgf complexed protein). L'etude de l'expression de ces trois proteines et de leurs messagers a ete realisee a la fois au cours du developpement embryonnaire et chez l'adulte. Elles sont coexprimees avec le fgf2 chez l'embryon de souris et dans le cerveau chez le rat adulte. Par ailleurs, du fait de la capacite de fixation du fgf2 sur la p79 et la p150, il est raisonnable de penser que ces trois proteines pourraient jouer un role a l'egard de ce facteur de croissance. L'une des hypotheses avancees concernant la p150, est qu'elle serait impliquee dans la regulation du transport du fgf2. En ce qui concerne la p46 et la p79, elles pourraient intervenir en formant un complexe avec la p150 et ce facteur.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 268 p.
  • Annexes : 629 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.