Impact de la pollution atmospherique urbaine sur l'alteration de verres modeles de faible durabilite

par ISABELLE MUNIER

Thèse de doctorat en Sciences et techniques

Sous la direction de ROGER LEFEVRE.

Soutenue en 2000

à Paris 12 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'etude de fragments de vitraux de la sainte chapelle montre l'alteration morphologique et chimique du substrat et la presence de croutes superficielles. La surface est granuleuse, fracturee, avec des crateres. La composition chimique montre une perte en potassium, un enrichissement en plomb. Les croutes sont surtout gypseuses. Elles peuvent etre calcitiques ou hyper-plombiferes. Elles contiennent des particules exogenes. Deux verres modeles de faible durabilite ont ete exposes au sommet de la tour st jacques. Une serie de verres a ete exposee a partir de nov. 1997, une autre a partir de mai 1998. La moitie des verres a ete exposee a la pluie, l'autre a l'abri de la pluie. Un suivi des parametres atmospheriques et une etude ponctuelle de l'aerosol particulaire ont ete menes en parallele. Quels que soient la periode, le mode ou la duree de l'exposition, la composition chimique des deux verres se modifie avec la formation d'une couche hydratee et appauvrie en cations modificateurs. La composition de cette couche evolue avec la duree de l'exposition. Sa formation est acceleree dans le cas des verres exposes a la pluie. Les verres exposes a la pluie presentent des microfractures. Des particules d'origine atmospherique se deposent sur la surface quel que soit le mode d'exposition. La surface des verres abrites se recouvre peu a peu de neocristallisations. La morphologie, la composition chimique et la mineralogie des neocristallisations est caracteristique du verre sous-jacent. Les sels sulfates sont majoritaires. Des nitrates et des carbonates sont egalement observes. Leur quantite et leur composition evoluent avec la duree d'exposition. La formation des sulfates depend des teneurs en so 2 et de la temperature mais est independante des teneurs en soufre particulaire ou de la composition du verre. La nature du verre influence la quantite de nitrates formee. La temperature peut en favoriser la formation alors que les teneurs en oxydes d'azote ne semblent pas intervenir.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 418 p.
  • Annexes : 271 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.