Toxicite chimique et radiologique des isotopes de l'iode etude experimentale chez le rat en periode perinatale

par KHALIL BOURAHLA

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Pierre Galle.

Soutenue en 2000

à Paris 12 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La mesure prophylactique recommandee en cas d'exposition aux radioiodes est une surcharge en iode stable. En periode perinatale, la thyroide est radiosensible mais fragile vis-a-vis d'une surcharge iodee. Ce travail, realise chez le rat, traite de la toxicite thyroidienne potentielle de la prophylaxie et etudie les radiolesions precoces induites par l'i131. Sur la base d'etudes microscopiques (optique, electronique, ionique) et de dosages (tsh, t4) 4 aspects sont traites : 1/evolution morpho-fonctionnelle perinatale (f18, j1, j4, j10, j21, j35). 2/consequences d'une surcharge iodee a 3 moments de la maturation thyroidienne (f16, f20 et j4). 3/effets sur la croissance thyrocytaire de differentes surcharges iodees (4g, 20g, 100g). 4/effets radiotoxiques (a 48h) de l'i131 administre a j5 (30gy) et a j35 (900gy). Ce travail a permis les constatations suivantes : 1/l'evolution perinatale du tissu thyroidien de rat montre des modifications ultrastructurales, folliculaires et des destructions folliculaires physiologiques. 2/la variabilite des effets de la surcharge iodee: hyperfonctionnement pour les surcharges a f16, destruction tissulaire avec une hypothyroidie compensee pour les surcharges a j5, absence d'anomalie thyroidienne patente pour la surcharge a j20. 3/ la surcharge iodee inhibe l'entree en phase s du cycle cellulaire a une niveau inferieur (1/20) a celui prophylaxie. 4/l'i131, administre a j5 (30 gy), induit une lyse du contenu en acides nucleiques. L'i131 administre a j35(900 gy), induit une reaction inflammatoire importante et des phenomenes d'apoptose. Conclusion : en periode perinatale la mesure prophylactique par l'iode stable peut, chez le rat, avoir 2 actions conjuguees : une action interessante d'inhibition de la croissance thyrocytaire, et une action toxique se traduisant, selon le stade de maturation, soit par un hyperfonctionnement soit par une destruction folliculaire mais sans hypothyroidie constituee. Les effets precoces de l'i131 semblent lies a l'age.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 197 p.
  • Annexes : 195 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.