Rôle des protéines Id dans la différenciation hématopoïétique des cellules ES in vitro

par Maria Manuela Nogueira

Thèse de doctorat en Oncogenèse

Sous la direction de Françoise Sainteny.

Soutenue en 2000

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté de médecine (Le Kremlin-Bicêtre, Val-de-Marne) (autre partenaire) .

Le président du jury était Olivier Brison.

Le jury était composé de Olivier Brison, Françoise Moreau-Gachelin, Danièle Mathieu, François Lemoine, Manuel Lopez.

Les rapporteurs étaient Françoise Moreau-Gachelin, Danièle Mathieu.


  • Résumé

    Certains facteurs de transcription de la famille bHLH (basic helix-loop-helix) sont impliqués dans l'hématopoïèse (SCL Tal-1, protéines E et éventuellement Lyl-1). Leur fonction est régulée par les protéines Id, susceptibles de les "séquestrer" sous forme d'hétérodimères incapables alors de se fixer à l'ADN. Les protéines Id ont donc un rôle potentiel de régulateurs négatifs de l'hématopoïèse. Cette hypothèse a été testée dans le modèle de différenciation hématopoïétique des cellules ES in vitro. Ce modèle présente l'intérêt majeur de donner accès, en plus des progéniteurs myéloïdes et des cellules matures de chaque lignée, à une cellule considérée comme l'hémangioblaste. Une première étape a consisté à étudier le profil d'expression des quatre gènes Id par RT-PCR. Tandis que l'expression du gène ld2 ne varie pas, celle des gènes ld1, ld3 et ld4 diminue au cours de la différenciation hématopoïétique des cellules ES, suggérant la possibilité d'un rôle de ces trois protéines dans la régulation négative de l'hématopoïèse. Dans une deuxième étape, les effets de la surexpression du gène ld1 sur les tissus hématopoïétique et endothélial dérivés des cellules ES ont été examinés. Aucun effet quantitatif ni qualitatif de la surexpression de ce gène sur l'hémangioblaste, les progéniteurs myéloïdes, les cellules hématopoïétiques matures et les cellules endothéliales n'a été observé. Bien que la quantité de protéine ld1 produite à l'aide du vecteur pEF-BOS utilisé soit suffisante pour bloquer la fonction de la protéine MyoD au cours de la différenciation myogénique de la lignée C3H1OT1/2, cette quantité peut être insuffisante pour annuler l'effet des protéines bHLH indispensables à l'hématopoïèse dans notre système. Cependant, nous ne pouvons pas exclure que la protéine ld1 ne joue aucun rôle dans la différenciation hématopoïétique des cellules ES in vitro. La suite du travail consistera à examiner les effets de la surexpression conjointe d'ld1 et d'ld3 dans ce modèle.

  • Titre traduit

    Role of Id proteins in the in vitro ES cell hematopoietic differentiation


  • Résumé

    BHLH (basic helix-loop-helix) transcription factors such as SCL/Tal-1, E proteins and probably Lyl-1 are involved in hematopoiesis. Their function is regulated by Id proteins that are able to sequester them as non DNA-binding heterodimers. Thus, Id proteins might be negative regulators of hematopoiesis. We have tested this hypothesis using the in vitro ES cell hematopoietic differentiation madel. This model offers the advantage of giving access, in addition to all myeloid progenitors and mature cells, to a cell that is considered as the hemangioblast. Ln a first step, we studied the expression profile of the four Id genes by RT­ PCR. While ld2 expression remains constant, ld1, ld3 and ld4 gene expression decreases during the course of ES cell hematopoietic differentiation. These results suggest a possible role of the three proteins in the negative regulation of hematopoiesis. Ln a second step, we examined the effects of ld1 gene overexpression on bath ES cell-derived hematopoietic and endothelial tissues. Neither quantitative nor qualitative effect of this overexpression on the hemangioblast, myeloid progenitors or mature hematopoietic and endothelial cells was observed. Although the pEF-BOS vector produced a sufficient ld1 protein amount to inhibit the MyoD protein function in the C3H10T1/2 cell line myogenic differentiation, this amount could be insufficient to black the effect of hematopoietic bHLH proteins indispensable in our madel. However, we cannot exclude that the ld1 protein does not play any role in the in vitro ES cell hematopoietic differentiation. The following step will consist in examining the effects of bath ld1 and ld3 gene overexpression in the ES cell model.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (190-[106] p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 151-188 (491 réf.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sud (Le Kremlin-Bicêtre, Val-de-Marne). Service Commun de la Documentation. Section Médecine.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TD/2000T057
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 4272
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.