Les silicates interstellaires : composition physico-chimique et evolution

par KARINE DEMYK

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de LOUIS D'HENDECOURT.

Soutenue en 2000

à PARIS 11, ORSAY .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette these est consacre a l'etude de la structure, de la composition et de l'evolution physico-chimique de la poussiere interstellaire riche en oxygene (silicates et oxydes). Ce travail s'appuie sur les donnees spectroscopiques infrarouges (2-200 m) du satellite iso (infrared space observatory). L'interpretation des donnees est effectuee par la modelisation des objets etudies ainsi que par une approche experimentale visant a simuler la poussiere cosmique et les divers processus physiques auxquels elle est soumise dans le milieu interstellaire (mis). La poussiere silicatee est formee dans les enveloppes entourant les etoiles en fin de vie riches en oxygene (etoiles agb). Sous l'action des vents stellaires, elle est injectee dans le mis dans lequel elle reside la majeur partie de sa vie. Elle est finalement detruite dans le mis ou incorporee, lors de l'effondrement gravitationnel de nuages moleculaires, dans de nouvelles etoiles et systemes (proto-) planetaires. L'etude detaillee de la poussiere silicatee a sa formation, autour des etoiles evoluees, et a la fin de son evolution, autour des objets protostellaires montre que sa composition et sa structure sont differentes au debut et a la fin de son cycle d'evolution. En effet, les silicates nouvellement formees sont principalement composes d'olivine amorphe et de 20-25 % de silicates cristallins alors qu'autour des protoetoiles, les grains silicates sont poreux et composes de pyroxenes et d'aluminosilicates amorphes (a plus de 90 %) ainsi que d'oxyde de fer. La disparition des silicates cristallins et le changement de composition olivine pyroxene mis en evidence pourraient etre dus, comme le montre les experiences de simulations d'irradiation d'olivine cristalline par des ions he + de 4 et 10 kev, a l'irradiation des grains par des ions legers acceleres dans les chocs se propageant dans le mis a la suite de l'explosion de supernovae.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 206 p.
  • Annexes : 181 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : M/Wg ORSA(2000)350
  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MMf.TDemyk
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.