Correlations vectorielles dans la photoionisation dissociative de molecules diatomiques induite par lumiere polarisee

par ANNE LAFOSSE

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de DANIELLE DOWEK.

Soutenue en 2000

à PARIS 11, ORSAY .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La photoionisation dissociative (pid) de molecules diatomiques ab par rayonnement synchrotron polarise lineairement est etudiee dans le domaine vuv (20-40 ev) par la methode des correlations vectorielles. Chaque processus de pid menant a la fragmentation en un ion a +, un atome b et un electron, est caracterise par les correlations (v a +, v e, p) des vecteurs vitesses d'ejection de l'ion et de l'electron, et de la polarisation p. Celles-ci conduisent a des informations inedites sur la spectroscopie du continuum d'ionisation et sur la dynamique de l'ionisation et de la dissociation. La mesure des vecteurs vitesses de l'ion et de l'electron combine les techniques de coincidence resolue en temps et de detection sensible en position. Les particules sont extraites de la zone d'interaction par un champ electrique continu et uniforme assurant leur collection complete. La correlation des energies cinetiques de l'ion et de l'electron conduit a l'identification de tous les processus par leur chemin reactionnel et a leurs rapports de branchement. La distribution angulaire complete des fragments, fonction de l'orientation de la molecule par rapport a la polarisation et des angles polaire et azimutal d'ejection de l'electron dans le referentiel moleculaire, est deduite de la correlation spatiale (v a +, v e, p) pour chaque processus. Elle contient en particulier, pour chaque orientation de la molecule par rapport a la polarisation, le diagramme d'emission complet des photoelectrons dans le referentiel moleculaire, qui visualise la fonction d'onde electronique dans le continuum et donne acces aux modules et phases relatives de son developpement en ondes partielles. Les resultats obtenus dans ce travail concernent la pid des molecules o 2 et no, pour laquelle une comparaison detaillee avec des calculs recents est presentee. La methode des correlations vectorielles est aussi appliquee au transfert de charge dissociatif induit par impact d'ions he + d'energie intermediaire.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 250 p.
  • Annexes : 152 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.