Mesure de Yang-Mills sur les surfaces compactes

par Thierry Lévy

Thèse de doctorat en Mathématiques

Sous la direction de Yves Le Jan.

Soutenue en 2000

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette these est consacree a la construction et a l'etude de la mesure de yang-mills en deux dimensions. Si l'on s'en tient a la description informelle qu'en donnent les physiciens, il s'agit d'une mesure de probabilites sur l'espace des connexions modulo transformations de jauge sur un fibre principal dont le groupe de structure est compact. Nous nous interessons ici au cas ou la base de ce fibre est une surface compacte orientable. La construction de la mesure dans un cadre discret est comprise dans ses grandes lignes depuis les travaux de e. Witten. En revanche, le passage a la limite continue de cette construction est reste jusqu'a maintenant problematique. Plusieurs travaux menes dans cette direction ont amene des progres, sans toutefois aboutir a des resultats entierement satisfaisants. Ce travail presente une approche complete et unifiee de la theorie discrete et de son passage a la limite continue. Il aboutit a une definition geometriquement coherente de la mesure de yang-mills sous la forme d'une holonomie aleatoire le long d'une grande classe de lacets, intrinseque et naturelle. Cette definition permet d'etudier aussi bien les proprietes combinatoires de la mesure, comme son comportement markovien lors du decoupage et du recollement des surfaces, que ses proprietes plus specifiques au cadre continu, par exemple des proprietes a l'echelle microscopique. En particulier, on clarifie les liens entre la mesure de yang-mills et le bruit blanc et on met en evidence une difference profonde entre les theories a groupe de structure abelien et semi-simple. On montre qu'il est possible de passer de la mesure au bruit blanc et vice versa dans le cas abelien, alors qu'on etablit dans le cas semi-simple un resultat d'independance asymptotique compte tenu duquel il est certainement impossible d'extraire un bruit blanc de la mesure.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par American Mathematical Society à Providence (R.I.)

Yang-Mills measure on compact surfaces


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (130 p.)
  • Annexes : 35 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Mathématique Jacques Hadamard (Orsay, Essonne).
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : LEVY
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par American Mathematical Society à Providence (R.I.)

Informations

  • Sous le titre : Yang-Mills measure on compact surfaces
  • Dans la collection : Memoirs of the American Mathematical Society , 790 , 0065-9266
  • Détails : 1 vol. (XIII-122 p.)
  • ISBN : 0-8218-3429-0
  • Annexes : Bibliogr. p. 121-122
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.