Controle traductionnel dans les monocytes et les lymphocytes t humains

par ANNABELLE GROLLEAU

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de JEANNE WIETZERBIN.

Soutenue en 2000

à PARIS 11, ORSAY .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ces dernieres annees ont vu l'emergence du controle de la traduction comme instrument de modulation de l'expression des genes eucaryotes. L'importance de ce mode de regulation a ete decrite dans differents processus biologiques, notamment lors de la proliferation cellulaire. La synthese proteique peut etre modulee lors de chacune de ses trois etapes : initiation, elongation ou terminaison. Toutefois, l'essentiel des mecanismes de controle touche l'etape d'initiation et porte notamment sur la regulation de l'activite des facteurs d'initiation eif4e et eif2. Les travaux presentes dans ce memoire ont eu pour but d'etudier le role du controle traductionnel dans les cellules du systeme immunitaire. Nous nous sommes interesses dans un premier temps a la differenciation de lignees cellulaires myeloblastiques humaines, au cours de laquelle nous avons mis en evidence une modulation specifique du facteur 4e-bp1, un inhibiteur de l'activite de eif4e. Dans un deuxieme temps, nous avons etudie le defaut d'activation des lymphocytes t de patients atteints de lupus erythemateux dissemine. Nous avons montre dans ces cellules, une surexpression de la proteine kinase pkr, responsable de la phosphorylation et de l'inactivation du facteur eif2. Nous avons egalement aborde l'etude d'arnm specifiquement regules au niveau traductionnel lors de l'activation de lymphocytes t par la rapamycine, une drogue immunosuppressive. Dans ce but, nous avons isole les arns totaux et les arns associes aux polysomes de cellules t non traitees et traitees a la rapamycine, et utilise ces arns comme sonde pour l'hybridation de micropuces a adn. Nous avons ainsi mis en evidence differentes sensibilites des arnm aux mecanismes de traduction dependante et independante de la coiffe. Ce travail participe a une meilleure comprehension des mecanismes moleculaires qui relient les elements constitutifs de la machinerie de la synthese proteique a la regulation de differents processus biologiques et pathologiques.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 195 p.
  • Annexes : 349 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-014789
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.