Application de la resonance paramagnetique electronique a champ intense a l'etude de radicaux organiques dans les metalloproteines

par PIERRE DORLET

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de WILLIAM RUTHERFORD.

Soutenue en 2000

à PARIS 11, ORSAY .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les observations de radicaux organiques dans les enzymes et de leur implication dans les cycles catalytiques n'ont cesse de croitre ces dernieres annees. La spectroscopie de resonance paramagnetique electronique (rpe) a champ intense est un outil de choix pour l'etude de radicaux organiques car elle permet de resoudre la faible anisotropie du tenseur g pour ces especes paramagnetiques. Un spectrometre fonctionnant a 285 ghz / 10. 5 teslas a ete construit dans la section de bioenergetique du centre d'etudes du cea de saclay. Le travail presentee dans ce memoire de these a porte sur l'application de la rpe a champ intense a l'etude de radicaux organiques presents dans le photosysteme ii, qui est l'enzyme de degagement d'oxygene, ainsi que dans les composes i de deux peroxydases, la cytochrome c peroxydase et la prostaglandine synthase. Le premier chapitre presente la technique de rpe a champ intense de facon generale et introduit l'instrumentation. Les aspects generaux du photosysteme ii utiles dans la suite du memoire sont egalement presentes. Le second chapitre montre comment les proprietes anisotropes du tenseur g ont ete utilisees pour obtenir des informations structurales quant a l'orientation de radicaux organiques dans le photosysteme ii. Les enzymes etudiees dans ce travail de these sont des metalloproteines. Les situations de couplages magnetiques entre les centres metalliques et les radicaux organiques presents sont souvent rencontrees dans ces cas-la. Les chapitres 3 a 5 portent sur l'etude de tels systemes couples. Le dernier chapitre presente des situations pour lesquelles l'etude des valeurs de g permet d'obtenir des informations sur l'environnement electrostatique du radical etudie. Cette propriete deja connue pour les radicaux tyrosyles et semiquinones est etendue aux radicaux anions de pheophytines.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 194 p.
  • Annexes : 181 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-014753
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.