Photophysique et photochimie des metaux alcalino-terreux sur agregats de van der waals

par MARC BRIANT

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Benoît Soep.

Soutenue en 2000

à PARIS 11, ORSAY .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette these porte sur l'etude de collisions, reactives et non reactives, se deroulant au contact d'un milieu reactionnel modelise par de gros agregats de van der waals (2000 atomes d'argon ou 7000 de neon) a la surface desquels des reactifs sont deposes. Les processus etudies ont lieu a la surface des agregats. C'est ce que suggere, entre autres, nos travaux sur les processus non reactifs qui ont deux objectifs. Le premier est de localiser l'atome metallique, et donc par consequent de determiner si une reaction se produira ulterieurement en surface ou en volume de l'agregat quand un second reactif sera depose. Dans ce cadre, deux systemes ont ete etudies : ba(ne)7000 et ca(ar)2000. Le second objectif est d'observer la dynamique ou non d'un alcalino-terreux (ba) et d'une molecule (ch4), tous deux solvates en surface d'un agregat, afin d'en deduire des informations sur la cinetique d'association du metal avec la molecule. Des experiences de reactivite ont egalement ete realisees, avec dans un premier temps, l'etude de la reaction ba+n2o sur agregat de neon. La molecule de bao produite par cette reaction peut soit s'ejecter de l'agregat, soit rester a sa surface ou au contraire s'enfoncer a l'interieur. Les travaux effectues dans cette these ont plus particulierement permis de mettre en evidence la migration progressive de la molecule bao de la surface vers l'interieur de l'agregat en quelques dizaines de microsecondes. Dans un second temps, un domaine encore inexplore a ete aborde : celui des reactions photodeclenchees avec l'etude de la reaction ca+hbr. Le photodeclenchement fournit aux reactifs l'energie suffisante pour vaincre la barriere d'endothermicite, et communiquer a ceux-ci l'impulsion necessaire pour atteindre l'etat de transition de la reaction. Nos resultats montrent que certains mouvements du complexe cahbr quoique favorables a la reaction sont inhibes par la presence de l'agregat.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 214 p.
  • Annexes : 164 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-014675
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.