Dispositif d'analyse dynamique de reseaux photoinduits. Application a divers materiaux photosensibles

par LAURENT FREY

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Jean-Michel Jonathan.

Soutenue en 2000

à PARIS 11, ORSAY .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Nous avons developpe un veritable instrument de mesure et de caracterisation en temps reel des reseaux dynamiques photoinduits dans des materiaux holographiques. La technique des reseaux mobiles utilisee ne suppose pas connue la nature du reseau. Elle caracterise les modulations d'indice et d'absorption, a savoir leurs amplitudes et leurs dephasages par rapport au systeme de franges d'inscription. Il suffit de translater le reseau pendant un temps tres bref perpendiculairement aux franges, et de detecter les variations d'intensite des faisceaux qui les forment. Nous avons evalue les capacites et les limitations de ce dispositif qui fournit, pour la premiere fois, la cinetique de l'ensemble des parametres des reseaux. Nous l'avons adapte aux differents types de materiaux etudies. Dans des materiaux photorefractifs organiques, le dephasage du reseau d'indice mesure indique bien un effet non local, dont les manifestations sont compatibles avec l'effet photorefractif qui serait cree par orientation des chromophores sur la direction du champ total. Nous avons aussi decele un petit reseau d'absorption en quadrature avec le reseau d'indice majoritaire. Dans les sol-gels mous sik-dr1, nous avons separe le reseau de surface du reseau de photoisomerisation, et mesure directement pour la premiere fois le dephasage de des reseaux de surface. Mettant un terme a un debat resultant d'experiences indirectes et controversees, cette valeur est en accord avec les modeles de photomigration. Nous avons montre que la variation temporelle quasi lineaire du dephasage des reseaux, observee avec des materiaux sol-gels et des cristaux liquides, est un artefact experimental qui affecte l'analyse de tous les materiaux lents : ce sont les franges d'inscription qui bougent par rapport au reseau photoinduit. Cette derive des franges est a l'origine des phenomenes de transfert d'energie decrits dans certains de ces materiaux lents.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 233 p.
  • Annexes : 172 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-014673
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.