Etude de l'apoptose des cellules de lymphome de burkitt induite par stimulation de l'antigene cd77

par KARINE CARLIER

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Joëlle Wiels.

Soutenue en 2000

à PARIS 11, ORSAY .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'antigene cd77 est un glycosphingolipide (gal1,4-gal1,4-glc1,1-ceramide) dont l'expression, au sein du systeme hematopoietique, est restreinte a deux populations lymphocytaires b : une sous-population de lymphocytes b normaux des centres germinatifs des organes lymphoides secondaires, ou se fait la selection clonale, et une population tumorale, les cellules de lymphome de burkitt. Des etudes ont montre que ces deux populations etaient sensibles a l'apoptose au cours de leur culture in vitro. La stimulation de l'antigene cd77 par des ligands specifiques induit meme la mort par apoptose des cellules de lymphome de burkitt. L'antigene cd77 pourrait donc jouer un role dans la selection clonale. Au cours de ce travail, une collaboration a permis de realiser le clonage par ordinateur de l'enzyme de synthese de cd77, l'4gal-t1, nous permettant par la suite d'obtenir des transfectants stables a partir de la lignee namalwa (lymphome de burkitt cd77(-)). Nous avons egalement etudie les seconds messagers impliques dans cette signalisation apoptotique. Apres stimulation de cd77, nous obtenons un flux de calcium rapide et soutenu, une augmentation rapide et transitoire de la concentration d'ampc suivie d'une activation de la pka et une augmentation plus tardive du ceramide. Les sapk/jnk ne semblent pas participer a cet evenement. Nous avons realise en parallele des inductions d'apoptose par stimulation soit de cd77 soit du bcr, aussi bien sur des cellules de lymphome de burkitt exprimant cd77 naturellement que sur les transfectants. Les resultats montrent que ces deux voies sont independantes. Nous avons enfin demontre que l'antigene cd77 est presque exclusivement dans les radeaux lipidiques ou il est etroitement lie a la proteine lyn. Cette liaison est importante dans l'induction de l'apoptose puisque si elle est plus faible, soit dans le cas des transfectants stables soit dans le cas des cellules traitees par des inhibiteurs de synthese des glycosphingolipides, l'induction de l'apoptose est egalement plus faible, voire inhibee.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 119 p.
  • Annexes : 245 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-014670
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.