Elaboration et caracterisation de monolithes poreux d'alumine obtenus par oxydation d'aluminium. Insertion d'oxydes nanometriques

par Claude Frappart

Thèse de doctorat en Sciences et techniques

Sous la direction de Jean-Louis Vignes.

Soutenue en 2000

à PARIS 11, ORSAY .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les fibres obtenues par oxydation d'une plaque d'aluminium a travers un film de mercure peuvent s'organiser pour former un monolithe d'alumine lorsque la surface est traitee dans certaines conditions. On obtient alors des materiaux ultra-poreux (masse volumique : 0,01 a 0,05 g/cm 3) qui possedent une grande surface specifique (de 300 a 420 m 2/g 1). L'expose des travaux est divise en quatre parties. La premiere presente les monolithes. Les monolithes bruts formes d'alumine amorphe presentent des pores micrometriques traversant le monolithe de part en part et une porosite nanometrique due a l'enchevetrement de fibres de quelques nanometres de diametre. Par chauffage, on passe d'un materiau amorphe a l'alumine , en passant par des alumines de transition, sans jamais perdre le caractere monolithique. La masse volumique, la porosite et la surface specifique restent eloignees de celles du materiau compact. La deuxieme partie decrit les protocoles experimentaux mis au point pour maitriser les parametres influencant la croissance (temperature de l'echantillon, taux d'humidite, composition de l'atmosphere). La troisieme partie etudie l'influence de differents parametres sur la croissance des monolithes. Elle montre l'importance du taux d'impuretes, de l'orientation cristalline, de la composition de la solution de traitement, du taux de vapeur d'eau sur la vitesse de croissance et la masse volumique des monolithes. Un modele de croissance lie aux observations experimentales est egalement presente. La quatrieme partie est consacree a l'insertion d'oxydes dans les monolithes d'alumine. Les travaux effectues demontrent la possibilite de deposer et de disperser simplement des particules nanometriques d'oxydes (oxyde de zirconium, dioxyde de titane, dioxyde de cerium et trioxyde de tungstene) et d'effectuer des reactions chimiques in situ.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 112 p.
  • Annexes : 61 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-014655
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.